Isère : coups, crachats, un détenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier agresse 4 surveillants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurélie Massait
La prison de Saint-Quentin-Fallavier en Isère.
La prison de Saint-Quentin-Fallavier en Isère. © PHOTOPQR/Maxppp

Journée agitée ce mercredi 15 avril au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Crachats, coups, un jeune détenu s'en est violemment pris à des surveillants qu'il a agressé à plusieurs reprises. L'UFAP-UNSA Justice réclame son transfert vers une unité pour les détenus violents.  

Ce mercredi 15 avril, un détenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, s'en est violemment pris à des surveillants, les agressant à deux reprises.

D'après le syndicat UFAP-UNSA Justice qui a révélé l'information, le premier incident serait survenu vers 14h alors que l'individu était conduit à la promenade.

Celui-ci a alors tenté de porter des coups au visage d'un agent qui a réussi à les esquiver. Des faits confirmés par la Direction interrégionale des services pénitentiaires.

Rapidement maîtrisé, l'homme, âgé de 21 ans a immédiatement été placé en quartier disciplinaire. Mais les choses n'en sont pas restées là.

Un peu plus tard, alors que trois agents se présentaient à sa cellule pour lui servir son repas du soir, le détenu a voulu franchir la porte, demandant à récupérer des affaires personnelles.

Bloqué par un surveillant, il a alors asséné des coups de pieds à celui-ci.

Les agents ont du le maîtriser pour qu'il réintègre sa cellule, opération durant laquelle l'homme s'est légèrement blessé à la bouche.

Fou de rage, il alors alors craché à plusieurs reprises salive et sang au visage des personnels qui sont parvenus à se retirer et à refermer la porte.

Comme l'exige la procédure, tous les protagonistes ont été examinés par le corps médical.

La Direction interrégionale des services pénitentiaires indique par ailleurs que le sort du détenu sera prochainement débattu en commission de discipline.

UFAP-UNSA Justice réclame de son côté qu'il soit transferé vers une unité dédiée aux détenus violents.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.