Isère : parti pour une "randonnée du vertige" un homme de 51 ans fait une chute mortelle dans le massif du Dévoluy

Un homme de 51 ans originaire du Rhône a été retrouvé mort par les secouristes de la CRS Alpes. Il a été victime d'une chute alors qui randonnait, ce dimanche 5 juillet, dans le massif du Dévoluy en Isère.

Hélicoptère de secours en montagne
Hélicoptère de secours en montagne © Nicolas Beaumont / Maxppp
Un homme de 51 ans qui randonnait dimanche en Isère dans le massif du Dévoluy est mort, victime d'une chute de plusieurs centaines de mètres. Le corps du quinquagénaire a été retrouvé dimanche soir à 2.400 m d'altitude par la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de Briançon, qui a été alertée de sa disparition par son épouse.

Originaire du Rhône, l'homme avait entrepris samedi une "randonnée du vertige". Un itinéraire escarpé, entre alpinisme et randonnée, autour de l'Obiou, un sommet du massif du Dévoluy culminant à environ 2.800 m d'altitude. Il aurait lourdement chuté dans la journée de dimanche en face nord-ouest du massif, a précisé la CRS de Briançon, qui a découvert le corps de la victime lors d'une reconnaissance en hélicoptère.

Ce week-end, les Alpes ont également été endeuillées par la mort de trois pratiquants de sports extrêmes.
Samedi, un homme de 63 ans s'est tué lors d'un accident de deltaplane sur une aire d'atterrissage de la commune de Passy, située au pied du massif du Mont Blanc, en Haute-Savoie.
Dimanche, une femme d'une trentaine d'années est décédée après une chute lors d'une sortie en canyoning dans le massif de la Chartreuse, près de Grenoble (Isère).
En Haute-Savoie, un homme de 48 ans a également trouvé la mort dimanche alors qu'il pratiquait le parapente à La Sambuy-Seythenex, une station de ski située au sud du lac d'Annecy, près de la frontière avec la Savoie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers montagne accident
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter