Isère : des portraits de collégiens en noir et blanc façon JR contre les clichés

© Damien Borrelly
© Damien Borrelly

Un enseignant du collège Gérard-Philippe, à Fontaine, a eu l'idée de réaliser des portraits géants de ses élèves avec leur aide. Une oeuvre inspirée de l'artiste JR à laquelle son association Inside Out Project a d'ailleurs participé.

Par Damien Borrelly

"Les élèves en difficulté d’apprentissage sont des collégiens comme les autres". Stéphane Pietrera est professeur de français, d’éducation civique et responsable d’orientation de la section SEGPA du collège Gérard-Philipe à Fontaine, en Isère.

Cet établissement accueille des primo-arrivants, des élèves en classe Ulis d’adaptation, en SEGPA et en cursus classique.

Soucieux de lutter contre les préjugés qui collent souvent à la peau de ses élèves, dont la scolarité est parfois cahotique et qui souffrent eux-mêmes d’une image pas toujours positive, cet enseignant, également photographe amateur, a eu l’idée de réaliser des portraits de ses élèves mais aussi de collégiens du cursus classique et des enseignants de son établissement.

110 élèves et profs ont ainsi accepté de se faire tirer le portrait.


© Damien Borrelly
© Damien Borrelly


Passionné par le travail du photographe français JR, mondialement connu pour ses portraits géants d’anonymes collés sur les murs du monde entier et qui défendent une cause humaniste, Stéphane Pietrera a proposé son projet a l’association de JR, Inside Out Project, basée à New-York qui a été séduite.

C’est comme un rêve de découvrir son visage géant sur un mur du collège


Les 110 visages en noir et blanc ont été développés en 90x130 aux Etats-Unis et réexpédiés à Fontaine. Cette semaine, les élèves ont commencé à coller ces portraits format XXL sur les murs de leur établissement. En mélangeant les visages des collégiens des différents cursus, les participants font sauter certaines barrières.

Pour Sajida, élève en troisième classique, ce projet permet de lutter contre cette fâcheuse habitude de "ranger chacun dans des cases".

Eldim, élève de SEGPA, estime lui que "c’est comme un rêve de découvrir son visage géant sur un mur du collège".

Les photos resteront exposées au collège Gérard-Philipe plusieurs mois et seront également visibles sur le site internet Inside Out de JR. Elles pourront ainsi voyager dans le monde entier.

Des portraits de collégiens contre les clichés
Stéphane Pietrera, professeur principal de la section SEGPA; Carmelo, élève de troisième SEGPA; Laura, élève de troisième SEGPA; Eldim, élève de troisième SEGPA; Sajida, élève de troisième classique - France 3 Alpes - Damien Borrelly et Christelle Nicolas





Sur le même sujet

Les + Lus