Isère : quel futur pour la 27ème Brigade d'infanterie de montagne de Varces avec la fin de l'opération Barkhane ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

Le président Emmanuel Macron a annoncé jeudi 10 juin la fin prochaine de l'opération militaire Barkhane au Sahel. Un changement de cap s'annonce donc pour la 27ème brigade d'infanterie de montagne de Varces en Isère, dont des soldats étaient engagés dans l'intervention de l'armée française. 

En apparence rien n'a bougé ce vendredi 11 juin devant les grilles de sécurité de la caserne de la 27ème brigade d'infanterie de montagne de Varces en Isère, depuis le discours la veille d'Emmanuel Macron qui a annoncé la fin prochaine de l'opération Barkhane menée au Sahel par l'armée française depuis 2013. Selon les informations recueillies sur place par France 3 Alpes, les ordres de mission des hommes et des femmes de la 27ème BIM qui doivent partir au Mali d'ici le mois d'octobre n'ont pas été modifiés pour le moment. 

 

L'accent sera mis sur les forces spéciales

En fait, c'est plutôt à moyen terme, d'ici deux ans, que la présence militaire française dans la zone va évoluer. L'exécutif attend officiellement d'échanger fin juin avec ses partenaires européens, l'Algérie et l'ONU pour livrer des détails sur le nouveau dispositif. Mais selon le projet étudié, la France prévoit de quitter des bases du nord du Mali (Tessalit, Kidal et Tombouctou) d'ici fin 2021 pour concentrer sa présence sur les emprises de Gao et Ménaka, plus proches de la zone dite des "trois frontières", aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso, ainsi qu'à Niamey, la capitale du Niger.

La décroissance des effectifs militaires français s'opérera progressivement, avec un jalon à environ 3.500 hommes d'ici un an puis 2.500 personnes d'ici 2023, selon une information obtenue par l'AFP. Les commandos d'élite de la task force française "Sabre" devraient être maintenus pour poursuivre la traque des chefs jihadistes. Point important, la 27ème BIM ne forme pas de soldats aux forces spéciales, sur lesquelles se concentreront les moyens de l'armée française. Les troupes de la 27ème BIM devraient donc changer de cap dans les prochains mois. 

 

La 27ème BIM, qu'est-ce que c'est ? 

Dirigée depuis la caserne de Varces, en Isère, la BIM se compose de plusieurs unités : le 4e régiment de chasseurs de Gap, le 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces, le 13e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry, le 27e bataillon de chasseurs alpins d’Annecy, le 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces, le 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol et la 27e compagnie de commandement et de transmissions de montagne, basée à Varces.

Six soldats de la 27ème BIM avaient été tués dans une opération militaire contre des djihadistes en novembre 2019.