• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'Isérois Simon Gachet remporte sa 1ère victoire GT World Challenge Europe aux Pays-Bas

Simon Gachet, Christopher Haase / © Jules Bénichou / Twenty-One Creation
Simon Gachet, Christopher Haase / © Jules Bénichou / Twenty-One Creation

Le 14 juillet, jour de la fête nationale française, Simon Gachet, Christopher Haase et l’équipe Saintéloc Racing ont fait retentir la Marseillaise dans les dunes de la mer du Nord. A Zandvoort où s’est tenu le troisième des cinq meetings du Blancpain GT World Challenge Europe.

Par NR avec future racing commm

A Zandvoort où s’est tenu le troisième des cinq meetings du Blancpain GT World Challenge Europe, le duo franco-allemand du team stéphanois a remporté la course 2 au terme d’un insolent cavalier seul. Le 14 juillet, jour de la fête nationale française, Simon Gachet, Christopher Haase et l’équipe Saintéloc Racing ont fait retentir la Marseillaise dans les dunes de la mer du Nord.

Le week-end a commencé sur un mode moins euphorique pour Simon Gachet. Contrairement aux épreuves disputées ces dernières semaines sous des latitudes plus méridionales, le temps était nuageux aux Pays-Bas et la pluie a fait quelques apparitions. Ainsi, la piste était humide au moment de taquiner le chrono pour les qualifications. Pour être tombé sur le pilote le moins rapide du plateau dans le dernier secteur, Simon n’a pu améliorer son chrono au moment opportun et s’est contenté du 15ème temps.

Au départ de la course 2, il a dû repousser une attaque de son voisin de première ligne qui, par la suite, n’a pas pu suivre le rythme de l’Audi n°25. Mieux, il a fait le bouchon, facilitant l’échappée belle de la belle bleue de Saintéloc. Au changement de pilote, celle-ci comptait une bonne dizaine de secondes d’avance sur la meute des prétendants… à la 2ème place. Simon a repris le flambeau avec une marge identique qu’il a conservée intacte jusqu’au drapeau à damier libérateur d’une immense explosion de joie dans le garage de nos tricolores !

Simon : "Je viens de vivre une journée que je ne suis pas près d’oublier ! A Zandvoort, j’ai découvert un circuit à l’ancienne comme je les aime. Mais à moins de pousser l’adversaire à la faute, les dépassements y sont particulièrement difficiles."

Le prochain rendez-vous sera à l’opposé du format sprint de deux fois 60 minutes du Blancpain GT World Challenge Europe : Simon disputera les 24 Heures de Spa avec l’équipage Pro-Am de Saintéloc Racing composé des Français Steven Palette et Michael Blanchemain ainsi que du Belge Pierre-Yves Paque. L’objectif sera d’abord d’aller au bout, comme à Dubaï en janvier dernier.

Sur le même sujet

Trafic autoroutier sur l'A7 : les informations circulent ! 

Les + Lus