Législatives 2017. Michel Destot député de l'Isère depuis 1988 balayé au premier tour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon .

Il est la victime la plus emblématique en Isère de la volonté de renouvellement du personnel politique. Michel Destot, député depuis 1988 et qui se présentait pour un 6ème mandat dans la 3ème circonscription, a été sévèrement battu au premier tour des législatives. La fin d'une époque.

"Je prends actes des résultats sur la 3ème circonscription de l'Isère". Il est un peu plus de 23 heures ce dimanche 11 juin 2017 lorsque le communiqué tombe. Les résultats ne sont pas encore "définitifs" mais la défaite est certaine et déjà assumée. Une page vient de se tourner pour Michel Destot. Député de l'Isère depuis 1988, candidat à un 6ème mandat dans la 3ème circonscription, il est sèchement battu au premier tour.



Certains l'avaient apparemment mis en garde pour que ce ne soit pas "le combat de trop". Un combat qui se termine cette fois dans la douleur pour celui qui l'a toujours brillamment emporté depuis 1988. Elu sous François Mitterrand, Michel Destot avait toujours été réélu facilement, en 1993, 1997, 2002, 2007 puis 2012. Ce dimanche 11 juin 2017, il n'est pas parvenu à se qualifier pour le second tour.







Même si son score a progressé tout au long de la soirée, Michel Destot termine finalement à la 5ème place du scrutin dans cette 3ème circonscription de l'Isère, celle de Grenoble-Fontaine. Il dépasse à peine les 10 % des voix (10,03 %). C'est la candidate La République en Marche qui l'emporte largement avec 36,18 % des voix et qui affrontera au second tour le candidat de la France Insoumise Raphaël Briot.



Voici le communiqué publié par Michel Destot sur son compte Facebook.





durée de la vidéo: 01 min 36
Intervenants : Raphaël Briot La France Insoumise ; Emilie Chalas La République en Marche Equipe : Jordan Guéant, Dominique Bourget, Mélanie Ducret, Stéphanie Liégard






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité