• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Nord-Isère : les barbecues interdits par la préfecture à cause de la pollution

© Domaine public / Flickr
© Domaine public / Flickr

L'interdiction des barbecue à combustion solide fait partie des mesures prises hier par la préfecture de l'Isère, pendant ce nouvel épisode de pollution.

Par Q.V

La préfecture de l'Isère a placé une grande partie du département en vigilance orange pour la pollution à l'ozone, en se basant sur les prévisions fournies par l'organisme Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, qui annonce un pic dans le bassin d'air Lyonnais/Nord-Isère. Un épisode dû aux grandes chaleurs et à l'absence de vent.

L'alerte correspond au niveau N1, et les mesures prises jusqu'à la fin de cet épisode de pollution dans cette zone ne vont pas plaire à tout le monde... Depuis hier, à 17 heures :
  • L'utilisation du barbecue à combustible solide est interdite.
  • Les travaux d'entretien ou de nettoyage avec des outils non-électriques ou des produits à base de solvants organiques comme la peinture, le white-spirit ou le vernis, doivent être reportés.
  • L'épandage doit se faire dans le cadre de règles précises, pour les agriculteurs : tout fertilisant organique doit être enfoui en même temps que le chantier d'épandage.
  • Les entreprises de BTP dont les travaux sur les chantiers génèrent des poussières doivent réduire leur activité.
  • Les feux d'artifice sont interdits.

Par ailleurs, depuis 5 heures ce matin :
  • La vitesse maximale autorisée est abaissée de 20 km/h sur les routes normalement limitées à 90 km/h.
  • La vitesse maixmale est réduite de 10 km/h sur les axes limités à 80 km/h.
  • Les compétitions mécaniques sont interdites.
 
Nord-Isère : les barbecues interdits par la préfecture à cause de la pollution

Sur le même sujet

Ils élèvent des chèvres angora et cachemire à Vernay (Rhône)

Les + Lus