Orages, inondations et coulée de boue, les pompiers fortement mobilisés en Isère

Un important épisode orageux a touché l'Isère samedi soir, principalement dans le Nord du département où les pompiers ont été sollicités à de nombreuses reprises pour des inondations. Cinq personnes ont également été évacuées après une coulée de boue.

Des pluies diluviennes et beaucoup de dégâts. L'orage qui a touché l'Isère dans la soirée du samedi 3 juin a été lourd de conséquences. Les sapeurs-pompiers ont reçu une cinquantaine d'appels entre 19 heures et minuit, principalement pour des inondations de caves causées par les forts cumuls.

L'épisode orageux a surtout touché le Pays Roussillonais où les pompiers ont mis en place un poste de commandement afin de répondre aux nombreuses sollicitations. Cette cellule a regroupé une cinquantaine de sapeurs-pompiers et une quinzaine d’engins qui sont intervenus 36 fois, principalement pour des opérations de pompage.


De nouveaux orages attendus

Plus au Sud, sur les hauteurs du Grésivaudan, une coulée de boue s'est produite peu après 19 heures sur la commune des Adrets, au hameau de Villard-Bernard. Cinq personnes ont été évacuées de leur logement par mesure de sécurité. Les occupants ont été relogés dans leur famille.

Malgré les fortes perturbations qu'il a engendrées, cet épisode orageux n'a heureusement fait aucun blessé. Mais de nouvelles intempéries devraient toucher l'Isère ce dimanche dès le milieu d'après-midi. Météo France annonce de forts cumuls en peu de temps ainsi que de la grêle.

"Cette tendance orageuse risque de perdurer dans les prochaines semaines avec peut-être quelques pauses avant un retour du phénomène", nous expliquait Denis Roy, responsable du centre Météo France de Saint-Martin-d'Hères (Isère). Une instabilité favorisée par le phénomène de "goutte froide" qui touche la moitié Sud de la France.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité