Seyssinet-Pariset : des dégâts dans un lycée après des débordements lors d'une manifestation contre la réforme du bac

Des débordements lors d'une manifestation devant un lycée de Seyssinet-Pariset (Isère) ont occasionné des dégâts à l'intérieur de l'établissement qui a été complètement évacué par les gendarmes.
Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis devant le lycée Aristide Bergès à Seyssinet-Pariset (Isère).
Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis devant le lycée Aristide Bergès à Seyssinet-Pariset (Isère). © Daniel Despin / France 3 Alpes
Intrusion dans des salles de classe, vitres brisées, alarme incendie déclenchée... Des débordements ont causé des dégâts au lycée Aristide Bergès de Seyssinet-Pariset (Isère) suite à une manifestation organisée devant les grilles de l'établissement ce lundi 27 janvier, dès 7h30.

Près de 500 personnes s'y sont rassemblées, essentiellement des lycéens, "en vue de perturber la tenue des épreuves de contrôle continu du baccalauréat" et de protester contre la réforme Blanquer, annonçait un professeur avant la manifestation. La situation a dérapé quand certains manifestants ont franchi les grilles du lycée, alors que quelques élèves étaient parvenus à se rendre aux épreuves, dans les salles de cours.
 
durée de la vidéo: 00 min 08
Seyssinet-Pariset : des dégâts dans le lycée Aristide Bergès après une manifestation contre la réforme du bac

De nombreux jeunes se sont ensuite introduits dans le bâtiment, allumant des fumigènes et rentrant dans des salles de cours, peut-on voir sur des images Snapchat que France 3 Alpes s'est procurées. Des dégâts ont été occasionnés dans le lycée, c'est pourquoi tous ceux qui s'y trouvaient ont été évacués dans la cour.

Les gendarmes mobiles sont intervenus pour maîtriser la situation, sans heurt jusqu'ici, ont constaté nos journalistes sur place. Quand certains lycéens ont tenté de rentrer à nouveau dans l'établissement, toute l'enceinte a été évacuée. Le lycée Aristide Bergès a été fermé en fin de matinée ce lundi, les élèves sont en train de rentrer chez eux. Plusieurs épreuves d'italien, d'espagnol et d'allemand ont été annulées dans la matinée suite à ces débordements.
 
Les gendarmes mobiles ont bouclé l'accès au lycée.
Les gendarmes mobiles ont bouclé l'accès au lycée. © Daniel Despin / France 3 Alpes

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social éducation société