Suspecté d'assassinat en Isère, un italien arrêté lors un contrôle lié au coronavirus et remis en liberté

Un italien, principal suspect de l'assassinat d'un compatriote en nord Isère en septembre a été arrêté ce week-end dans les environs de Naples lors d'un contrôle lié au coronavirus, incarcéré et remis en liberté jeudi, a-t-on appris auprès du parquet de Grenoble.
La juge d'instruction de Grenoble saisie d'une ouverture d'information judiciaire pour "assassinat" en septembre, a émis le 2 mars dernier un mandat d'arrêt européen à l'encontre d'un Italien, principal suspect dans cette affaire, a indiqué l'AFP le procureur de la République Eric Vaillant, confirmant une information du Dauphiné Libéré.
           
C'est lors d'un contrôle des policiers italiens, qui traquent les déplacements non-indispensables en ces temps de pandémie du Covid-19, que l'homme a été repéré comme étant visé par un mandat d'arrêt. Interpellé, il a été "incarcéré à Naples" et la justice française espérait pouvoir "le déférer devant le juge d'instruction", a souligné M. Vaillant.
           
Mais jeudi soir, le parquet grenoblois a été informé que "le suspect a été remis en liberté ce jour par la Cour d'appel de Naples, car il présentait suffisamment de garantie de représentation".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
italie international police société sécurité faits divers