Une vingtaine de véhicules incendiés dans la nuit à Voiron, un suspect placé en garde à vue

Dans la nuit de lundi à mardi, plusieurs incendies ont été recensés à Voiron, en Isère. En quelques heures, 23 véhicules ont été brûlés aux alentours du centre-ville. Les forces de l'ordre ont interpellé et placé en garde à vue un homme de 39 ans.

La nuit a été agitée dans les rues de Voiron. Aux alentours de minuit, ce mardi 25 juin, les sapeurs-pompiers de l'Isère ont été appelés pour éteindre un premier feu de véhicule au 85 avenue Jean Jaurès, à proximité de la maison des jeunes et de la culture de la commune.

Un premier incendie qui en appelait d'autres. Au fil des heures, les soldats du feu ont été amenés à intervenir sur d'autres secteurs de la ville. Rue Aristide-Briand, rue Gérard-Philippe, impasse des Hortensias... Les véhicules incendiés se sont multipliés. 

Vers 2 heures, un nouveau feu s'est déclaré rue Saint-Olive. La façade du bâtiment du groupe scolaire Jean-Moulin a été noircie par la fumée. Au moyen de quatre engins, six sapeurs-pompiers sont parvenus à éteindre les différents départs de feu.

Un homme de 39 ans placé en garde à vue

Au total, 14 incendies ont été recensés pour 23 véhicules brûlés entre minuit et 2h30 dans le centre-ville de Voiron et ses alentours. Dans la nuit, les hommes de la brigade anti-criminalité (BAC) de Grenoble ont été dépêchés dans les rues de la commune pour tenter d'interpeller le ou les auteurs de ces délits.

Grâce à l'appui des équipages de police-secours de Voiron et du chef de poste resté au commissariat pour exploiter les caméras de vidéosurveillance, la BAC a interpellé un homme de 39 ans aux alentours de 3h30, sur le boulevard du 4 Septembre. L'homme suspecté d'être à l'origine de cette série d'incendies a été placé en garde à vue dans la nuit.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité