• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Vienne (Isère), cette boutique solidaire reprend vos vieux habits et les vend pour 1 euro

Tous les vêtements de cette boutique sont vendus entre 1 et 2 euros. / © France 3 Alpes
Tous les vêtements de cette boutique sont vendus entre 1 et 2 euros. / © France 3 Alpes

S'habiller pour quelques euros seulement, c'est possible depuis quelques mois à Vienne, en Isère. L'association TeamBmonde y a ouvert une boutique solidaire qui rencontre un franc succès.

Par MD avec Denis Vigneau-Dugué

Des vêtements vendus entre 1 et 2 euros pièce : c'est le principe de la boutique de Éric-Love Ondoua, à Vienne en Isère. Au 33 de la rue Victor-Faugier, ce pas de porte offre à tous ses acheteurs de s'habiller à moindre frais. Commerçants, particuliers... tout le monde peut faire don de ses vêtements, neufs ou d'occasion, qui sont ensuite revendus pour un prix symbolique.

"J'ai apporté quelques vêtements que je ne ne mets plus, que j'avais récupéré à droite, à gauche...", explique Jean-Charles Lidon qui a fait don de plusieurs articles. "Je connais des enfants dans le besoin donc je viens ici pour déposer plusieurs articles que j'ai achetés pour eux", ajoute Adel Mekki, un autre donateur.
 
A Vienne (Isère), cette boutique solidaire reprend vos vieux habits et les vend pour 1 euro

L'ouverture de cette boutique s'inscrit dans le vaste projet solidaire voulu par Éric-Love Ondoua. Ancien légionnaire, boxeur professionnel et garde du corps, il a créé son association "TeamBmonde" en 2016 à Valence, dans la Drôme.

 

"Le coeur sur la main"


Au début, il venait en aide aux sans-abri dans un appartement où il hébergeait et réinsérait quelques personnes en fixant des règles de vie. Un concept qui a rapidement fonctionné. Et aujourd'hui, trois mois après l'ouverture, sa boutique viennoise connaît le même succès, son agrandissement est même à l'ordre du jour...
 

"Depuis qu'on a ouvert, on voit que beaucoup de personnes ont le coeur sur la main, affirme Éric-Love Ondoua, le gérant de cette boutique solidaire. On devrait avoir ce système un peu partout car aujourd'hui, les gens vont acheter des vêtements et trois mois plus tard, ils les jettent alors que ça peut aider d'autres personnes dans le besoin."

Après l'appartement de Valence et la boutique de Vienne, un autre projet devrait voir prochainement le jour en Haute-Loire : l'ouverture d'un foyer dans un immeuble de quatre niveaux, en cours de rénovation.

 

Sur le même sujet

Pascal Obispo en concert au Printemps de Pérouges (Ain)

Les + Lus