Italie : après la mort d'un ouvrier agricole, le travail aux champs interdit aux heures les plus chaudes

Un ouvrier agricole est décédé cette semaine alors qu'il travaillait dans une chaleur extrême dans les Pouilles, au sud de l'Italie. Le président de la région a pris un arrêté. Le travail dans les champs est interdit de 12h30 à 16 heures, jusqu'au 31 août, quand les journées sont trop chaudes.
Pour la récolte des tomates dans les Pouilles, les exploitants font appel à de nombreux migrants
Pour la récolte des tomates dans les Pouilles, les exploitants font appel à de nombreux migrants © DR La Republica

L'un est décédé le 24 juin dernier, près de Brindisi. Il rentrait à vélo, après avoir travaillé pendant quatre heures dans une exploitation agricole, exposé au soleil.  Un autre employé était mort la veille, alors qu'il distribuait des tracts sur la voie publique, en plein soleil lui aussi.

Deux épisodes tragiques survenus dans les Pouilles, frappées en ce moment "par une vague de chaleur extraordinaire" qui ont conduit le président de la région Michele Emiliano à agir, dès le 26 juin.

L'ordonnance publiée "interdit le travail en condition d’exposition prolongée au soleil, entre 12h30 et 16 heures, jusqu’au 31 août 2021”. Seul le travail dans le secteur agricole est a priori concerné par cette mesure.

Cette attention particulière, portée au travail des champs, "s’explique par le fait que cette région concentre un grand nombre d’exploitations, avec une production très importante de tomates, où sont souvent employés des migrants dans des conditions très difficiles" indique le journal La Repubblica qui par ailleurs souligne qu'une collecte a été lancée pour permettre le rapatriement du corps du jeune ouvrier agricole, dans son pays au Mali.

L'ensemble des employeurs du secteur agricole doit respecter cette mesure “les jours où le site www.worklimate.it indiquera un niveau de risque haut”.

Pour le calcul de la condition de risque élevé, il est fait référence au site du Projet Worklimate par CNR, Conseil National des Recherches, et Inail, en particulier à l'estimation journalière indiquée à 12:00 heures : www.worklimate.it/scelta-mappa/sole-attivita-fisica-alta/

 

 

Une autre semaine à plus de 40 degrés

Quelques jours plus tôt, mentionne encore La Repubblica, “dans la ville de Taranto, un ouvrier qui travaillait sur un chantier est tombé dans le coma [il s’est déjà réveillé] et trois de ses collègues ont eu un malaise”.

Les pouvoirs publics incitent les employeurs à la plus grande vigilance dans les autres secteurs d'activité. 

Ce week-end, la météo devrait apporter un peu de répit aux habitants des Pouilles, mais l’alerte reste haute. “La trêve sera très brève, dès la semaine prochaine, les 40 degrés seront à nouveau dépassés dans une grande partie de la région" annoncent les prévisionnistes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo sécurité santé canicule italie international emploi économie