Cet article date de plus de 5 ans

L'armée plus que jamais mobilisée pour l'opération Sentinelle

Lancée après les attentats de Paris, l'opération Sentinelle mobilise près de 10.000 militaires dans toute la France. Tandis que les Auvergnats du 92e RI ont été déployés à Lyon et à Paris, ce sont des militaires du 8eme régiment du matériel de Mourmelon qui patrouillent à Clermont-Ferrand.
Dans la gare SNCF de Clermont-Ferrand, les voyageurs se sont habitués à voir les soldats en armes qui patrouillent régulièrement sur les quais, dans les bâtiments, sur le parvis. Leur présence est régulière mais leurs horaires de présence varient de manière aléatoire.

Ces hommes appartiennent au 8eme régiment du matériel de Mourmelon. Depuis les attentats de Paris en novembre 2015, 10.000 militaires français sont mobilisés en permanence sur le territoire national soit un membre de l'armée de terre sur six. Pour l'armée française, c'est un effort conséquent.

La mission Sentinelle est devenue la priorité numéro un du régiment de Mourmelon. Habituellement spécialistes dédiés à la maintenance du matériel, les hommes et les femmes du 8éme RMat sont d'abord des soldats. 


20 kilos de matériel en patrouille, arme comprise

Pendant sa mission à Clermont-Ferrand, prévue sur environ un mois et demi, la section de l'adjudant Florian est logée dans les locaux militaires de la Blanchardière. Entre deux patrouilles, ces jeunes militaires poursuivent leur instruction au combat.

Hors forces spéciales l'opération Sentinelle mobilise l'ensemble de l'armée française selon les disponibilités et les missions de chaque régiment. Du coup, tandis que les Gaulois du 92eme RI reviennent  de mission en Centrafrique, les hommes du 8ème régiment de matériel ont remplacé les chasseurs alpins dans les rues de Clermont-Ferrand.

A l'heure du départ en patrouille, chaque soldat transporte près de 20 kilos de matériel, arme comprise. Chaque soldat est doté de quatre chargeurs de Famas contenant chacun 25 cartouches de 5.56 Otan. Ce sont des munitions de guerre, nécessaires pour faire face à toute menace éventuelle. 

Des missions de six semaines

Patrouiller inlassablement dans les rues de Clermont-Ferrand est une mission qui pourrait paraître ennuyeuse mais que ces soldats accomplissent avec cœur. Leur mission dure environ six semaines à chaque fois mais l'armée française s'apprête à en augmenter la durée.

Initiée après l'attaque de Charlie Hebo en janvier 2015 et relancée après les attentats de Paris en novembre l'opération Sentinelle est encore renforcée aujourd'hui  alors que la menace terroriste est toujours plus présente en France et en Europe.

durée de la vidéo: 04 min 07
L'armée plus que jamais mobilisée pour l'opération Sentinelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société armée défense