La fin des zones blanches internet en Auvergne pour fin 2016

Publié le Mis à jour le

La fin des zones blanches dans les centres bourgs est en vue. A la fin de l’année, les 270 dernières communes françaises "non couvertes" devraient l'être, grâce au concours de l'Etat. On en compte une dizaine en Auvergne.

Pas de réseaux téléphoniques. Pas d’internet ou très peu via l’ADSL. C’est le quotidien des habitants de Jou-sou-Monjou dans le Cantal. Mais la fin du calvaire est proche. Les opérateurs ont jusqu’à la fin de l’année 2016 pour couvrir 100 % de la population française en réseau 2G. Et pour les aider, l’Etat a annoncé qu’ils débloqueraient une enveloppe de 30 millions d’euros. Les collectivités locales déploieront des pylônes de téléphonie mobile dans les 238 centres-bourgs concernés, et se feront ensuite rembourser par l'État.

Il faut savoir qu’une zone de territoire est considérée comme couverte par un réseau mobile lorsqu’il  il est possible de passer un appel téléphonique et de le maintenir durant une minute, à l'extérieur des bâtiments et en usage piéton.

Avant la fin juillet 2017, les opérateurs devront achever de couvrir toute la population en 3G.

durée de la vidéo: 01 min 35
Bientôt la fin des zones blanches internet