• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La Grave, entre Isère et Hautes-Alpes : Une fête des Guides entre joie et tempête

Ce fut une fête des guides entre joie et tempête ce 15 août à la Grave entre Isère et Hautes-Alpes. Certes, pour les guides cet été a été plutôt bon. Mais l'incertitude pèse sur l'avenir du village station de ski, toujours coupé du monde par l'éboulement du tunnel du Chambon.

Par France 3 Alpes

Reportage. C'est un rituel, depuis 65 ans, chaque 15 août, quelles que soient les conditions météo, malgré les difficultés d'accès, les guides du bureau de la Grave sont tous là, fidèles au rendez-vous , une majorité originaire des Hautes Alpes, quelques-uns de l'Isère... Et pour ceux qui venaient ce matin de l'autre côté du tunnel du Chambon, il a fallu sortir les équipements et partir de bonne heure.

Avant le dépôt de gerbe en hommage aux guides disparus, le président du bureau des guides de La Grave n'avait pas manqué d'évoquer dans son discours  la  crise qui frappe le secteur, même si tous éprouvent la satisfaction d'une saison d'été plutôt bonne dans les Ecrins.

Mauvais temps oblige, ce n'est pas en plein air, comme d'usage, qu'a eu lieu la messe mais dans l'église, bondée, pour assister à la traditionnelle bénédiction des cordes, des piolets et de tous les hommes qui partent en montagne.

Reportage de Joëlle Ceroni, Maxine Quéméner &Jean-Jacques Picca
Fête des guides
Intervenants : François Pinatel, bureau des guides la Grave, Pierre Mathonnet, doyen des guides de la Grave; Thomas Boillot ,Pdt bureau des guides La Grave


Demain, l' église de la Grave devrait connaître la même affluence. C'est Monseigneur Jean-Michel di Falco qui célèbrera la messe du matin. L'évêque de Gap et d'Embrun veut ainsi exprimer son soutien aux habitants de la Grave, isolés depuis la fermeture du tunnel.

Sur le même sujet

Givors : Réactions exaspérées des automobilistes

Les + Lus