Un labo d'hydrologie unique en France sur le campus de Grenoble

Prévenir les crues, construire des ponts ou des voies sur berges, ou mesurer les changements climatiques, les travaux des hydrologues grenoblois ont de nombreuses applications en France et dans le monde.

Par Céline Serrano

Pour compter les gouttes de pluie ou écouter la rivière, il faut être rêveur, contemplatif, poète ... ou scientifique. Biologistes, physiciens, chimistes, les chercheurs du LTHE (laboratoire d'étude des transferts en hydrologie et environnement) implantés sur le campus universitaire de Grenoble bénéficient d'un plateau technique unique en France pour étudier les interférences entre l'eau et l'environnement. L'eau qui tombe, l'eau qui coule, et son impact. 

reportage de Xavier Schmitt et Antoine Marnas
Laboratoire d'hydrologie
Intervenants : Philippe Belleudy Chercheur en hydrologie LTHE, Camille Jourdain Thésarde en hydro-géomorphologie LTHE, Jean Martins Chercheur en bio-géochimie LTHE, Brice Boudevillain Chercheur en hydro-météorologie LTHE



Sur le même sujet

Les + Lus