Latifa Ibn Ziaten, la mère de la première victime de Merah, devant les jeunes de Saint-Martin-d'Hères, en Isère

"Plus jamais Merah!", les membres de l'association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse et la Paix interviennent, ce lundi 11 mai, à Saint-Martin-d'Hères, pour parler du vivre ensemble et de citoyenneté avec les écoliers, les collégiens, les habitants de la commune. 

Au lendemain de la mort de son fils, -le maréchal des logis-chef Imad Ibn Ziaten-, Latifa décide de créer une association à son nom pour la Jeunesse et la Paix. Depuis le 20 avril 2012, date de cette création, forçant le respect de tous, cette mère courage sillonne la France et les plateaux télé pour porter ce message: "Je voudrais sauver ceux qui sont à l'origine de ma souffrance", dit inlassablement Latifa. Elle explique que "ce sont les jeunes d'aujourd'hui qui doivent construire les ponts pour qu'on avance."

Reportage Faïza Garel, Jordan Guéant, François Hubaud : 

Intervenante : Latifa Ibn Ziaten Présidente association Imad Ibn Ziaten pour la Jeunesse et la Paix

Une conférence-débat est organisée, ce lundi, entre 14 et 16 heures, devant les élèves des écoles primaires et des collèges de Saint-Martin-d'Hères avec leurs parents à la salle de spectacle l'Heure Bleue.

En fin de journée, une autre conférence a lieu sur la citoyenneté, en présence de Latifa Ibn Ziaten, de la sociologue Jessy Cormont et d'Ali Djilali pour l'association Alter Egaux.28, à 19h30, à la maison de quartier Aragon de Saint-Martin-d'Hères.

Interview de Latifa Ibn Ziaten / Journal de France 3 Alpes
 

Interview en duplex

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité