Laurent Wauquiez prend la pose dans les ruines de Mossoul et crée la polémique

Photographié par un de nos confrères de Paris Match Laurent Wauquiez en déplacement en Irak apparaît en costume devant un immeuble en ruines dans la ville de Mossoul au Nord du pays. Une image qui suscite de nombreuses réactions. 

En déplacement pour trois jour en Irak le président de La région Auvergne Rhône Alpes travaille sa stature internationale.
En déplacement pour trois jour en Irak le président de La région Auvergne Rhône Alpes travaille sa stature internationale. © Sylvie Cozzolino /Thierry Swiderski
Cette image de Laurent Wauquiez en costume devant un immeuble en ruines de Mossoul en Irak a beaucoup fait parler d'elle:  

Une publication qui a suscité de nombreuses réactions indignées de la part de certains internautes 
 



D'autres au contraire saluent le courage de Laurent Wauquiez de se rendre sur  place 
 

D'après notre journaliste sur place Sylvie Cozzolino qui a assisté à la scène : "Laurent Wauquiez a pris la pause comme le lui a demandé le photographe de Paris-Match devant un décor de fin du monde. Il ne s'est pas opposé à ce choix, personne ne l'a contraint à poser de la sorte.
Beaucoup d’entre nous, journalistes et membres d'associations, avons trouvé cela « osé» , voire indécent."

Laurent Wauquiez a répondu à ses détracteurs par ce tweet : 

 Initialement, ce déplacement était présenté comme une visite à la rencontre des Chrétiens d'Orient.

Le conseil régional d'Auvergne Rhône-Alpes a voté un plan de 350 000 euros pour venir en aide aux minorités persecutées par Daesch.
Laurent Wauquiez a annoncé vouloir débloquer un million d'euros par an pour financer des projets sur place "et aider les personnes déplacées à rentrer chez elles" 

La Région a déjà contribué aux cotés de trois fondations lyonnaises (Mérieux, Sainte Irénée et Raoul Follereau), à plusieurs projets d'aide humanitaire et de reconstruction dans cette zone dévastée du pays. 
 



"La solidarité de notre Région c'est de les aider à se reconstruire chez eux et nous refusons de laisser gagner l'intégrisme islamique." a affirmé le président du conseil régional à Erbil, capitale du Kurdistan irakien. 
 

Acquérir une stature internationale

Mais ce voyage se présente également comme une bonne occasion pour Laurent Wauquiez de travailler son image de leader politique crédible sur la scène internationale.

Son compte Twitter relate notamment une rencontre avec le général Barzani, à la tête de l'offensive Pershmerga contre Daesch fin 2016. 

"Nous devons être aux cotés de ceux qui se battent contre Daesch. Cest notre responsabilité" a-t-il affirmé.

En visite en mai en Italie dans le cadre de coopérations régionales, le président des Républicains se rendra après ce séjour en Irak, en Angleterre pour rencontrer sur place des adhérents de son parti. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions politique international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter