Ligue 1 : un derby de tous les dangers pour Lyon et Saint-Etienne

© Xavier Dang, France 3
© Xavier Dang, France 3

Avant le choc attendu du derby entre l'OL et l'ASSE, les deux clubs ont connu, depuis le début de saison, quelques hauts et beaucoup de bas. Après 8 journées de championnat, le coach de l'OL (11eme) est sur la sellette, tandis que celui des Verts (19eme) vient de laisser sa place à Claude Puel.

Par Christian Conxicoeur

Le prochain derby dans le "chaudron" stéphanois aura sans doute un goût de potion amère. L'affiche -si elle motive toujours les aficionados- ne fait pas forcément rêver les autres.
 

Lyon 11ème, Saint-Etienne 19ème ... Angers 2ème


Car le match qui se déroulera dimanche 6 octobre à 21h sans supporter lyonnais, interdits de déplacement, se déroule entre deux "gueules cassées" de la Ligue 1 : après 8 journées de championnat, l'OL pointe à la 11eme place et les verts à la 19eme, tandis que le PSG et ... le SCO Angers, 17 eme budget de l'élite, se disputent le leadership.
 

Le coach vert débarqué, Claude Puel prend les rennes


Du côté des coachs, ça sent franchement la fin de règne. Si les deux derniers matches des Verts avaient donné un peu d'air à leur technicien, Guislain Printant a fini par être débarqué de l'ASSE à l'avant-veille du choc de dimanche. Claude Puel prend désormais les rennes d'un club relégable.

Car après le match nul jeudi 3 octobre contre Wolfsburg en Ligue Europa dans le chaudron (1-1) et la courte victoire 1-0 le 29 septembre contre Nîmes en championnat, les Verts affichent seulement... 2 victoire en 10 matches.
 

Sylvinho encore là, pour combien de temps ?


Du côté lyonnais, Sylvinho s'en tire un peu mieux, pour le moment. Après le choc de la défaite face à Nantes au Groupama Stadium, 1 à 0, le 28 septembre, sa place était franchement en cause, et même son compatriote, directeur sportif et ami Juninho en convenait. Car ce nouvel échec a porté à 6 le nombre de matches consécutifs sans victoire pour Lyon en championnat.
 

La Champions League à la rescousse


Mais voilà, mercredi 2 octobre à Leipzig, le 2 à 0 en Ligue des Champions, conquis de fort belle manière, lui a redonné un peu de crédit. Ce qui a fait dire à l'entraîneur brésilien de Lyon cette lapalissade : "c'est bien avant de se replonger dans la Ligue 1".

Car la victoire dans ce derby est donc vitale pour les deux équipes. Et si Claude Puel, le néo-stéphanois, pourrait mettre une défaite sur le compte d'une mise en place limitée par le temps, Sylvinho -lui- risque bel et bien sa tête et le club de précieux points en championnat.

 

Sur le même sujet

Les + Lus