Ligue 1 : le PSG écrase l'Olympique Lyonnais (5-1)

© FRANCK FIFE / AFP
© FRANCK FIFE / AFP

L'Olympique lyonnais n'a pas fait de miracle sur la pelouse du PSG dimanche, en clôture d'une 18e journée. L'OL s'est incliné 5 à 1. Le PSG s'est imposé notamment grâce à un doublé d'Ibrahimovic. Cette défaite fragilise un peu plus l'OL, en pleine crise, et son entraîneur Hubert Fournier.

Par dm (avec AFP)


Les Lyonnais ont concédé leur 6e défaite de la saison sur des buts de Zlatan Ibrahimovic (11e, 77e sur penalty), Serge Aurier (17e), Edinson Cavani (61e) et Lucas (90e+1).

Au bout de 20 minutes, Paris menait déjà 2-0, d'abord par Ibrahimovic - son 13e en 13 matches (11e) - sur un service involontaire de Mapou Yanga Mbiwa, puis par Serge Aurier, servi par un coup franc d'Angel Di Maria (17e). Complètement dépassés pendant cette entame, sous le regard renfrogné de Jean-Michel Aulas, les Lyonnais ont entrevu la lumière grâce à une frappe puissante de Jordan Ferri, qui, déviée par la cuisse de Thiago Silva, trompait Kevin Trapp (24e). Le gardien, qui tentait de contrôler le ballon au lieu de l'expédier en corner, finissait par se lober lui-même... Mais cette erreur a vite été oubliée grâce au bon travail d'Angel Di Maria, triple passeur décisif, pour Cavani (61e) puis Lucas (90+1). Entre temps, Ibrahimovic s'était offert un pénalty qu'il a transformé lui-même (77e).

Paris assoit ainsi encore un peu plus sa suprématie nationale avec 17 points d'avance sur son dauphin, Angers, après 18 journées. Quant aux Lyonnais, relégués en 6e place, ils comptent désormais cinq points de retard sur le podium et 22 sur Paris. L'Olympique Lyonnais est désormais une équipe engluée dans la crise, éliminée de toutes compétitions européennes et à la peine au classement.

Avec cette nouvelle défaite de l'Olympique Lyonnais, une question se pose avec acuité : Hubert Fournier, l'entraîneur de l'OL passera-t-il l'hiver ? Le président de Lyon Jean-Michel Aulas avait déclaré vouloir attendre la trêve avant de tirer un premier bilan de l'exercice en cours et condamner ou pas son entraîneur. Nul doute qu'il va encore avancer dans sa réflexion cette semaine à la lumière du fiasco de ses troupes dans la capitale. Il reste un déplacement à Ajaccio, le 20 décembre, avant la fin des matches allers et même un succès d'ampleur ne suffira sans doute pas pour sauver Fournier.

 

Réaction : Hubert Fournier (entraîneur de Lyon)

"La victoire du PSG me semble logique, mais le score me semble sévère au vu de la partie. Le troisième but nous fait mal, ça clôt le suspense et remet le PSG dans un certain confort. Le 4e but me semble une erreur d'arbitrage et le 5e est anecdotique. On les a aidés avec notre entame de match. On a la réussite sur le but, même si c'est peut-être une erreur de leur gardien, mais on a essayé. On a fait le match qu'on était capable de faire avec nos moyens de ce moment. Mon avenir personnel n'est pas important en ce moment. J'ai bien aimé l'état d'esprit des joueurs, malgré un adversaire qui nous est largement supérieur, on ne s'est pas désuni et on a fait preuve de courage. Je suis forcément déçu du résultat, de l'ampleur qui met un peu plus de déception, mais je suis rassuré sur l'état d'esprit des garçons sur les deux derniers matches".

Sur le même sujet

Les + Lus