Cet article date de plus de 4 ans

L'appel désespéré du maire de St Denis-de-Cabanne

Prochainement, la commune de Saint-Denis-de-Cabanne, dans la Loire, doit accueillir une centaine de migrants entre le 10 novembre et le 5 avril 2017. Le maire de la commune, René Valorge, lance un appel à tous les républicains pour résoudre les problèmes du pays. 
© France 3 Rhône-Alpes
C'est le maire (sans étiquette) d'une petite commune qui voit le sol se dérober sous ses pieds. Dans sa commune, une centaine de réfugiés vont être hébergés dans le centre de vacances. Au début, une vingtaine de personnes puis quatre vingt de plus dans les semaines suivantes. Il s'exprimait dans "Dimanche en politique" ce midi sur France 3 Rhône-Alpes : 

durée de la vidéo: 00 min 54
René Valore ©France 3 Rhône-Alpes

René Valorge souligne que l'arrivée des migrants dans les communes s'est faite sans explication et sans concertation , provoquant colère et tensions. Pour lui,  la France est au bord de l'insurrection , faute d'un cap clair désigné par le pouvoir politique. Il en appelle aux républicains pour trouver des solutions au delà des petites phrases et des postures politiques.     

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société