Covid-19 : le collège de Pelussin dans la Loire, ferme ses portes pour cause de Covid

Publié le
Écrit par Sylvie Cozzolino et Claire Cherry-Pellat

Cela pourrait ressembler à des vacances prématurées .Deux cents élèves du collège de Pelussin, dans la Loire, sont obligés de rester chez eux. L'établissement a été obligé de fermer en urgence car le personnel administratif, y compris le directeur ont été testé positif au covid.

La décision a été prise vendredi 10 décembre. Le personnel administratif, ainsi que le directeur du collège St-jean à Pelussin, dans la Loire, ont été testé positifs au Covid. L’établissement a dû fermer ses portes une semaine avant les congés scolaires de noël.

Edith Gache est employée polyvalente au collège depuis 3 ans. Elle aide à la cantine et assure l'entretien. Cette semaine, les classes sont désespérément vides. Les 200 collégiens et la centaine d’élève du primaire resteront chez eux. Le Covid est passé par là.

"On a pu faire au mieux jusqu’à présent" raconte Edith Gache "mais malheureusement nous avons aussi été touchés. Et, monsieur Meunier, notre directeur a été très réactif en décidant de fermer le collège. C’était la meilleure chose à faire."

Sylviane Bousquet, surveillante au collège, a échappé à la contamination, contrairement à son collègue de bureau. Désormais  La vaillante surveillante gère seule les liens entre les familles, les cours en distanciel et les professeurs. Et pour cette 5 ème vague, ça file droit. "Lors du premier confinement, on était moins derrière mais cette fois-ci, les cours en distanciel sont nettement plus encadrés car on craint les décrochages même si c’est que pour 3 jours" explique Sylviane Bousquet.

Et donc pas question de se relâcher. Edith prépare les classes et tous les locaux pour la rentrée de janvier.    

Un petit pincement au coeur pour Edith et Sylviane qui n'y croyaient pas. Elles sont les 2 dernières employées négatives de l'établissement. "Jusqu’à présent, on pensait que le covid se tiendrait loin de nous, mais là de voir nos collègues malades les uns après les autres, ça fait drôle."   

La réouverture du collège est prévue le 3 janvier prochain.