REPLAY : le maire de Saint-Etienne exclu de LR et en garde à vue, tout comprendre de cette affaire

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexandra Huctin .

L'histoire s'accélère pour Gaël Perdriau. Le maire de Saint-Etienne est entendu par les enquêteurs au lendemain de la publication par Médiapart d'enregistrements prouvant qu'il a bien fait pression sur son premier adjoint Gilles Artigues en le menaçant de diffuser une vidéo intime. L'affaire de la sextape dépaysée à Lyon sur le plan judiciaire prend donc une autre tournure ce 13 septembre 2022.

L'élu est bien en garde à vue à Lyon depuis 9 heures ce 13 septembre 2022.  Devant les locaux de la police judiciaires de Lyon où Gaël Perdriau et une partie de son équipe sont auditionnés rien ne filtre mais des questions se posent. 

Exclu de LR mais toujours maire ? 

Toujours dans le 12/13 nous posons la question : dans ces conditions, Gaël Perdriau peut-il rester maire ? Ou combien de temps encore va t-il tenir dans ce climat de défiance qui s'installe: L'édile va être exclu LR, c'est officiel.

La présidente par intérim des Républicains Annie Genevard a lancé ce mardi 13 septembre, une procédure d'exclusion à l'encontre du maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, accusé de "chantage aggravé" par son ex-premier adjoint Gilles Artigues après des révélations de Mediapart sur des pressions présumées à la sextape.

Cette exclusion "sera prochainement validée par le bureau politique du parti", a précisé LR dans un communiqué, alors que le maire de Saint-Etienne est actuellement "auditionné" par la police à Lyon avec des membres de son cabinet dans le cadre de cette enquête.

12/13 (seconde partie)



LR rappelle que l'ancien vice-président des Républicains avait été démis de ses fonctions en décembre 2021 par Christian Jacob, après ses propos critiques à l'égard de Valérie Pécresse et Eric Ciotti. 

"S'il revient désormais à la justice, au vu des dernières révélations de ce lundi, de se prononcer sur la culpabilité et le degré d'implication de M. Perdriau, Les Républicains ne peuvent que condamner les méthodes ignobles utilisées par le maire de Saint-Etienne à l'encontre d'un rival politique", explique LR pour justifier cette exclusion. 

"Ces méthodes sont indignes d'un élu de la République et de tels actes sont totalement contraires aux valeurs portées et défendues par Les Républicains au sein du débat public", a ajouté LR.  

Depuis ces nouvelles révélations, les appels à sa mise en retrait se multiplient dans son propre camp, que ce soient la fédération des Républicains de la Loire ou les parlementaires LR du département.

St Etienne bousculée depuis plusieurs semaines est une ville aujourd'hui politiquement déboussolée. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité