Orage, Canicule, Pollution : le point sur le niveau de vigilance en Auvergne-Rhône-Alpes

Si tous les départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes restent placés en vigilance orange liée à la canicule, la Loire, le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Haute-Loire et l'Allier sont désormais concernés par un risque d'orages intenses dès la fin d'après-midi de ce mardi 7 août. 

© Oimheidi / Pixabay
Dans son bulletin de vigilance émis ce mardi 7 août par le centre météorologique interrégional de Lyon, cinq départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont été placés en vigilance orange canicule mais également pour des orages. Sont concernés : la Loire, la Haute-Loire, le Puy-de-Dôme, le Cantal et l'Allier pour "des orages qui se développeront en fin d'après-midi sur le Massif Central, de manière isolés, avant de s'organiser sur l'ouest de l'Auvergne de manière plus intense".

Météo France précise qu'en Haute-Loire, le risque d'orages les plus forts concernent principalement la Margeride et le Brivadois. Dans la Loire, les orages risquent d'être le plus virulent sur le Forez et la plaine Roannaise. Orages qui, en milieu de nuit, pourraient atteindre à la marge le Beaujolais et y être assez forts.

Soyez vigilants, ces prévisions météorologiques incluent une forte activité électrique, ainsi que de fortes rafales de vent pouvant atteindre 80-100 km/h. Les intensités de précipitations sont soutenues, et souvent mêlées à de la grêle sous les orages les plus virulents.
 

Une baisse des températures est attendue cette nuit à la suite de ces épisodes orageux, mais la vigilance canicule reste néanmoins de mise mercrediSuite aux orages nombreux et marqués de la soirée, les températures baisseront nettement cette nuit sur l'ouest de l'Auvergne, mais l'épisode se prolonge jusque demain mercredi, voire jeudi sur les Alpes.

En ce qui concerne la pollution à l'ozone, les choses s'améliorent quelque peu. En Ardèche et dans l'Ain, où l'alerte a été partiellement ou totalement levée. La vigilance rouge est en revanhce maintenue pour 24h00 sur le bassin lyonnais et le nord Isère. Circulation différenciée et mesures de restrictions restent en vigueur dans la métropole de Lyon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo canicule pollution