• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Crachat sur Camille, jeune Roannaise handicapée : tempête sur les réseaux sociaux

Camille en colère mais souriante ! / © DR - Camille Dufour
Camille en colère mais souriante ! / © DR - Camille Dufour

Elle se déplaçait en fauteuil roulant lorsqu'un motard lui a craché dessus en pleine rue. Camille Dufour, une habitante de Roanne handicapée, n'a pas hésité à rendre publique sa colère. Son message posté sur Facebook le 18 août a déclenché une foule de réactions indignées sur les réseaux.

Par Dolores Mazzola


Samedi 18 août dernier, un individu a craché sur la jeune Camille Dufour, 19 ans. La jeune Roannaise, clouée dans un fauteuil roulant depuis 3 ans, se rendait chez une amie et se déplaçait seule lorsqu'un inconnu "qui fumais ta cigarette devant le MacDo de Roanne... à côté de sa moto rouge" a craché sur elle. Une agression gratuite.

"J'étais tellement choqué que je n'ai rien pu faire sur le moment !". Impossible cependant pour Camille "de passer à autre chose", de simplement tourner la page : "on est en 2018, ce genre de gestes ne peuvent pas être tolérés," explique-t-elle. La jeune femme a finalement réagi en portant l'affaire sur les réseaux sociaux : elle a rédigé et posté un long message.

Dans son texte, Camille s'adresse sans détour à son agresseur. Un message empreint d'une colère froide et mesurée. 
Son ton est ferme et incisif mais aussi interrogatif et volontairement provocateur : " Pourquoi m'as-tu CRACHÉ dessus ??!! Le handicap te dégoûte ? Je ne suis pas assez belle ? C'était drôle ?". Elle poursuit indignée: "Tu fais le fier avec ton casque et ta moto mais cracher sur une personne handicapée, tu n'as pas honte ?!!!" 
 

Elle met K.O. son agresseur sur les réseaux sociaux


En passant à l'action en mode 2.0, elle était loin d'imaginer la tournure que prendrait l'affaire. Sur Facebook, son texte sonne comme un défi. La jeune femme de 19 ans a raconté sa mésaventure avec des mots simples. Sa colère et son indignation ont été partagées par plusieurs milliers d'internautes choqués. Actuellement (jeudi 23 août à la mi-journée), son message a été partagé plus de 100 000 fois et récolté plus de 15 000 commentaires de soutien.
La jeune femme n'imaginait pas déclencher cette tempête de réactions scandalisées, ces messages de réconfort et de soutien. "Les notifications n'arrêtent pas de tomber et elle viennent parfois de très loin," confie Camille. Son objectif avec ce message : "je voulais que ça se sache pour que cela ne se reproduise plus." Elle s'étonne aussi de l'emballement des médias autour de son affaire. 

Surprise par les nombreuses réactions sur la toile et l'intérêt de la presse, la jeune femme déplore dans son texte l'absence de réactions des passants ce jour-là : "Je me sens humiliée quand aucune personne n'a bougé. Vous avez eu peur de quoi : de lui ou de moi ?"
On s'interroge alors aussi sur les raison de l'inaction des témoins. Camille explique et relativise : "Ce samedi après-midi, la terrasse du McDo était bondée. Il y avait beaucoup de monde dans la rue mais tout s'est passé tellement vite que je n'ai pas eu le temps de réagir." Trop vite, trop bref... La jeune femme a toutefois envisagé de porter plainte et une main courante a été enregistrée au commissariat.  

Malgré sa colère, Camille a publié son message avec une photo d'elle souriante et lumineuse. La raison : "je ne vais pas perdre mon sourire et ma joie de vivre !" Le mot de fin d'une vraie battante.
 

Le reportage de France 2 - V. Fréderic et JP Rivalin -
Camille, jeune Roannaise handicapée, reçoit un crachat ...
... la jeune fille fait part de son indignation sur les réseaux et reçoit une vague de messages de soutien.  - France 3 RA

Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus