• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Andrézieux-Bouthéon (Loire) : les ex-salariés de Saira Seats invités par leur nouveau patron chinois

La superficie des ateliers de production va augmenter de 3.000 m2 / © Vincent Diguat
La superficie des ateliers de production va augmenter de 3.000 m2 / © Vincent Diguat

Le fabricant de sièges de train Saira Seats a été racheté par le groupe chinois KTK fin 2017. Les 112 salariés du site se voient offrir par leur nouveau dirigeant une semaine de vacances… En Chine !

Par Vincent Diguat

Placée en mai 2016 en situation d'insolvabilité par un tribunal italien, l’entreprise basée à Andrézieux-Bouthéon a échappé à la faillite. Après de nombreuses procédures judiciaires et le déblocage par le gouvernement d’un crédit d'impôts d'1,6 million d'euros, l'équipementier ferroviaire a pu être racheté à l’italien Tosoni. C’est le groupe chinois KTK qui a remporté la mise aux enchères (7 millions d’euros). Les emplois ont été préservés. Sur le site ligérien, 112 salariés fabriquent des sièges de train. La création d’une nouvelle chaîne de production est à l’étude et 25 personnes
devraient être prochainement recrutées.

Les salariés invités en Chine


L’activité redémarre et, pour couronner le tout, le nouveau dirigeant a décidé d’offrir une semaine de vacances en Chine à ses nouveaux employés. Au programme : deux jours de visite de l’usine chinoise de Changzhou (200 kms à l’Est de Shanghai) puis six jours de tourisme dans le pays. Pour ne pas perturber l’activité, plusieurs voyages sont prévus. Tout est pris en charge par le groupe Chinois qui se donne 5 ans pour devenir le leader européen de la construction de sièges de train.
Andrezieux-Bouthéon : un patron invite ses salariés en Chine
KTK Seats invite ses salariés en Chine - Reportage : Damien Grousson, Vincent Diguat

Le groupe chinois se donne 5 ans pour devenir le leader européen de la construction de sièges de train. / © Vincent Diguat
Le groupe chinois se donne 5 ans pour devenir le leader européen de la construction de sièges de train. / © Vincent Diguat


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus