Coronavirus-Covid19 : un EHPAD touché par l’épidémie à Montbrison dans la Loire

L'EHPAD des monts du soir à Montbrison (Loire) : aucun chiffre de cas suspects, avérés, de résidents hospitalisés, ni même décédés. / © Google street view
L'EHPAD des monts du soir à Montbrison (Loire) : aucun chiffre de cas suspects, avérés, de résidents hospitalisés, ni même décédés. / © Google street view

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France, certains EHPAD, notamment dans le Grand-Est, sont confrontés à des cas de contaminations, et même de morts ces derniers jours. 
A Montbrison, un des établissements accuserait plusieurs cas positifs au virus parmi les résidents

Par Cédric Lepoittevin

L’EHPAD des Monts du soir, situé à Montbrison dans la Loire, serait-il devenu un foyer de contamination du Covid-19 ? 
Dans un communiqué de presse parvenu ce jeudi après-midi, le Centre Hospitalier du Forez, dont dépendent les EHPAD de Montbrison n’évoque aucun chiffre de cas suspects, avérés, de résidents hospitalisés, ni même décédés. Pourtant, de nombreux cas de contaminations et même de décès auraient été  annoncés au cours de ces derniers jours.

Pas de chiffres communiqués 
 
Le CHF précise, à la fin  de son communiqué, que «le CHF n’est pas autorisé à communiquer des données chiffrées sur l’évolution de l’épidémie» et que celle-ci n’est assurée que par l’Agence Régionale de Santé (ARS).
L’établissement ne serait pas «un cluster» selon l’ARS qui répondait à nos confrères de France Bleu Saint-Etienne Loire, ce jeudi. Toujours interviewé par nos confrères, le directeur de l'établissement aurait rétorqué quant à lui que "25 (malades) est un nombre fantaisiste", n'étaillant pas toutefois davantage. 

Le CH du Forez fait savoir que dans les deux EHPAD concernés, « les résidents ont été confinés dans leur chambre. Le repas servis en chambre, les animations collectives ont été suspendues ». Les contacts avec l’extérieur, notamment les familles, seraient réduits à des échanges par visio-conférence, indique la direction. 

Un dispositif renforcé 

Celle-ci ajoute qu’un dispositif a été mis spécialement en place au sein des structures de Montbrison et de Feurs afin d’accueillir les patients « cas possibles » dans leurs services d’urgences. 
Cela se traduit également par la transformation de 3 unités d’hospitalisation pour y orienter les patients atteints de Covid-19 ; 2 unités à Montbrison, soit 30 lits disponibles. 1 unité à Feurs, soit 14 lits. Enfin, une unité de réanimation a été renforcée au centre de Montbrison. 

Avec cet ensemble de mesures et de moyens mis en place, le Centre Hospitalier du Forez semble paré à toute éventualité. 

Le point dans la Loire 

Du coté de Roanne, la ville, qui n’a pas à charge les établissements de type EHPAD, assure que la situation est sous contrôle, n’ayant pas de cas de covid-19 déclarés au sein des structures situées sur son territoire. La municipalité reste toutefois vigilante. 

A Saint-Etienne, nous n'avons pas pu obtenir d'informations concernant la situation dans les EHPAD gérés par la ville. 

Désinfection quotidienne, prise de température et contacts via les réeseaux sociaux 

Nous nous sommes entretenus avec Sylvie Breton, directrice de l'EHPAD Stéphane Hessel (Association Coallia), situé dans le quartier du Soleil à Saint-Etienne. 
La directrice assure que "tout va bien" dans son établissement, "ici, pas de soucis, pas de suspicions, tout le personnel est en service. L'EHPAD fonctionne normalement. 

L'établissement héberge 102 résidents. Afin de les préserver, la direction a misé sur un confinement par étage, les activités collectives sont réduites, sans toutefois couper le lien social des personnes âgées qui sont réunissent pour chaque repas. La communication avec les familles est assurée sur les réseaux sociaux développés par l'établissement (publications de photos, visioconférence). 
 

La désinfection des locaux est assurée 2 fois par jour par les ASH. Une personne a été appelée en renfort pour les y aider. L'objectif étant de nettoyer tous les points de contact dans les chambres, les parties communes. "Nous sommes très attentifs. Si le virus rentre chez nous, on sait comment ça se passe... nous sommes aussi vulnérables que les autres" confie Sylvie Breton. 
Chaque matin, le personnel est soumis à un contrôle avant son entrée dans les locaux et sa prise de fonction. "Si on approche les 38 degrés, on repart direct à la maison" précise la directrice. 
Dans cet EHPAD chaque agent dispose de gel hydroalcoolique en permanence et de masques. La dotation de l'Etat, d'une quantité de 950 masques a été livrée en début de semaine. 

Sur le même sujet

Les + Lus