Coronavirus : suspicion d'infections à l'université de Saint-Etienne

Le virus pourrait s'être largement diffusé au sein de la population universitaire, qui compte plus de 20 000 personnes dans les campus de Saint-Etienne. / © Maxppp / Thierry Gachon
Le virus pourrait s'être largement diffusé au sein de la population universitaire, qui compte plus de 20 000 personnes dans les campus de Saint-Etienne. / © Maxppp / Thierry Gachon

Plusieurs personnes de l'université Jean Monnet de Saint-Etienne auraient été infectées par le coronavirus. Alors que l'inquiétude monte, les autorités et la direction de l'université n'ont encore communiqué aucune information officielle ce mercredi 11 mars.

Par Mathieu Boudet

Sur tous les campus stéphanois, en l'absence d'informations officielles, les rumeurs vont bon train. Selon divers membres de l'université Jean Monnet rencontrés, le Covid-19 aurait atteint plusieurs personnes. Ce mercredi 11 mars au soir, les autorités n'ont pas communiqué, ni fait part de mesures particulières.   

 

6 personnes contaminées ?

Selon diverses sources, 6 personnes auraient contracté la maladie à l'université de Saint-Etienne, dont des enseignants et personnels de l'université. Alors que le nombre de cas de contamination au coronavirus a doublé dans la Loire, c'est peut-être le début d'une psychose...  Le campus de la faculté des sciences et celui de tréfilerie en centre-ville seraient concernés par des cas. L'inquiétude domine parmi les universitaires. De nombreux étudiants rapportent les rumeurs, et les enseignants réclament une communication : "il faudrait qu'on sache où on en est, pour calmer la situation", explique Sylvain Excoffon, représentant du syndicat Force Ouvrière.

 

Silence assourdissant

Ces informations n'ont pu être précisées auprès des autorités, qui restaient injoignables ce jour. Pour l'heure les étudiants doivent se contenter d'un simple mail, rappelant les consignes habituellement délivrées au grand public pour limiter la propagation du virus. Selon nos informations, la direction de l'université tenait une réunion en urgence avec divers interlocuteurs administratifs mercredi après-midi, à la maison de l'université. Mais la présidente de l'université, sollicitée par nos journalistes, a affirmé "ne pas avoir le droit" de communiquer, suivant des consignes du ministère.


Reportage de Joanne Massard et Damien Grousson
Coronavirus, suspicion à l'université






 

Sur le même sujet

Les + Lus