Covid 19 : les promesses d'un nouveau test rapide né à Saint-Etienne

Dans la guerre contre le Coronavirus, le service « agents infectieux » du CHU de Saint-Etienne mène une mission stratégique : l’évaluation de nouveaux tests rapides de dépistage du Covid19. Une nécessité pour réussir le dé-confinement partiel annoncé pour le 11 Mai.
 

Efficace, simple d'utilisation et rapide, le nouveau test en cours d'évaluation permet de savoir en 15 minutes si on est infecté par le Covid19, et si on a développé des anticorps contre le coronavirus.
Efficace, simple d'utilisation et rapide, le nouveau test en cours d'évaluation permet de savoir en 15 minutes si on est infecté par le Covid19, et si on a développé des anticorps contre le coronavirus. © Damien Grousson
Pour lutter efficacement contre le coronavirus, il faudra savoir rapidement et à grande échelle qui est touché par le virus, et qui présente des anticorps éventuellement protecteurs.
Deux chercheurs français, Yves germani et Evelyne Bégaud ont développé une réponse légère, facile d’utilisation, et dont les résultats s'affichent en 15 minutes.
Il s’agit d’un petit boitier semblable à un test de grossesse, sur lequel on dépose une goutte de sang, prélevée à la manière d’un simple contrôle du diabète.

Excellents résultats

Ce couple de chercheurs a plus de 30 ans d’expérience au sein du prestigieux Institut Pasteur, qu’ils ont quitté pour créer une société privée chargée de développer des tests rapides de maladies infectieuses.
Lancés dans la bataille dès le mois de février, ils ont obtenu l’appui technique du CHU de St-Etienne, qui confronte ces tests aux prélèvements de tous ses patients soignés pour des formes graves de Covid19.
Avec déjà 400 tests pratiqués à ce jour, les résultats montrent plus de 97% de réussite... Tant sur la sensibilité: le taux de patients positifs bien détectés, que sur la spécificité: vérifier qu'un patient positif est bien atteint du Covid19 et pas d'un autre virus.

L'expertise du CHU de Saint-Etienne

Reste à affiner le mode d'emploi de ces tests, dont le résultat varie en fonction de l’évolution de la maladie, et donc de la date des premiers symptômes...
Mais bruno Pozzetto, chef de service "agents infectieux" du CHU de St-Etienne, leur reconnait deux avantages: définir une infection récente au Covid, et montrer la présence éventuelle d’anticorps (immunoglobulines G) permettant de penser que le testé est en partie protégé par une immunité, après avoir rencontré le virus.

6 millions de tests disponibles rapidement

Conformes aux normes CE par auto-certification, ces tests sont destinés à être pratiqués auprès du public par du personnel soignant, des pharmaciens, ou des techniciens de laboratoires d’analyses.
Leur fabrication a déjà commencé, au rythme de 3 millions d’exemplaires par mois : une véritable course à l’armement, dans la guerre contre le coronavirus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sciences culture