Gymnastique: blessée, Lorette Charpy déclare forfait pour les Jeux Olympiques de Tokyo

La gymnaste du Pôle France de Saint-Etienne Lorette Charpy est contrainte de renoncer à participer aux Jeux Olympiques de Tokyo après une grave blessure au genou à l'entraînement le 2 mars dernier. La gymnaste a chuté après un salto en s'entraînant à la poutre.  

© Maxppp

"Après 10 ans dans le sport de haut-niveau et 4 mois avant l’objectif de ma vie, je me fais ce que tout sportif redoute, une rupture complète du ligament croisé antérieur du genou", écrit Lorette Charpy sur son compte Instagram. Une blessure doublée d'une lésion du ménisque et d'une entorse du ligament collatéral, précise la sportive. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lorette Charpy (@lorette_charpy)

Forfait pour les Jeux Olympiques de Tokyo

La gymnaste de 19 ans, sociétaire du Pôle gymnastique de Saint-Etienne, ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques de Tokyo prévus cet été et programmés du 23 juillet au 8 août. Une blessure grave qui devrait nécessiter une opération.  Selon la Fédération française de gymnastique, cette intervention chirurgicale devrait avoir lieu dans les semaines à venir et lui valoir plusieurs mois de rééducation. 

Lorette Charpy avait déjà été victime d'une "impressionnante blessure" au visage lors d'un entraînement aux barres asymétriques, en août 2018. Elle avait toutefois "réussi à se qualifier pour les championnats du monde quelques mois plus tard", a rappelé la Fédération française de gymnastique dans son communiqué. 

Lorette Charpy n'a pas caché sa déception mais veut garder le moral : "Énorme énorme coup dur et j’ai envie de dire surtout mentalement parce que mon genou ne me fait finalement pas souffrir. Et, c’est encore plus dur de me dire qu’il faut que je me fasse opérer sans avoir de douleur particulière..." écrit la gymnaste sur Instagram

Privée de compétition olympique, Lorette Charpy espère cependant bien revenir à la compétition d'ici la fin de l'année. Elle se projette déjà et mise sur les Championnats du monde de Kitalyushu (Japon) en octobre 2021, et les Jeux Olympiques de Paris, en 2024. La ministre de la Jeunesse et des Sports, Roxana Maracineanu, a réagi sur son compte twitter en lui adressant "tout (son) soutien".

Saint-Etienne "de tout coeur avec sa gymnaste"

"Lorette, avec toi et fière de toi, quand tu gagnes, Saint-Etienne est encore et toujours à tes côtés dans les moments difficiles", a écrit le maire de Saint-Etienne sur les réseaux sociaux. Gaël Perdriau a adressé un message de soutien à la gymnaste blessée et privée de compétitions pour plusieurs mois. "Pour en arriver à un tel niveau de performance atteint par Lorette Charpy, cela demande énormément de travail, d'efforts, d'exigence envers soi-même, de sacrifices, et dans ce moment difficile et injuste qu'elle traverse, Saint-Etienne est de tout cœur avec sa gymnaste," poursuit l'élu. 

Lorette Charpy avait remporté la médaille de bronze à la poutre aux championnats d'Europe de 2019, à Szczecin en Pologne, avant de décrocher, la même année, la médaille d'argent du concours général individuel des Jeux européens de Minsk, en Biélorussie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gymnastique sport jeux olympiques