Ligue 2 : C'est parti pour l'AS Saint-Etienne à Petit-Quevilly. Il pleut des cordes à Saint-Etienne. Match pluvieux, match heureux ? Vidéos

Les supporters stéphanois rêvent de voir leur club remonter en Ligue 1 dès cette année. Pour cela, l'ASSE doit impérativement gagner ce soir à Rouen, et voir Angers, autre prétendant à la montée directe perdre ou faire match nul contre Dunkerque. Compliqué mais pas impossible. Alors... le peuple vert est en mode "préparation intensive".

 Avec nos correspondants à Saint-Etienne et Rouen Emilie Méchenin et Cédric Lepoittevin, nous allons vous faire vivre cette soirée que l'on souhaite d'anthologie.

20h45 Il pleut des cordes sur Saint-Etienne

C'est parti en Normandie. Mais il pleut des cordes à Saint-Etienne. Pas de quoi refroidir les supporters qui se sont cachés sous les parapluie et les auvents.

20h30 Les joueurs de l'ASSE sont rentrés au vestiaire non sans avoir salué le millier de supporters présent. Que la fête commence

20h00 Les joueurs de l'ASSE sur la pelouse de Quevilly-Rouen, des supporters verts sous le soleil normand et Saint-Etienne entre les gouttes

Ca y est, les joueurs tâtent enfin la pelouse, le ambassadeurs du peuple vert sont aussi dans la place et ... les normands sont fiers du soleil qui pointe timidement à l'horizon.

Les stéphanois à la maison espèrent eux que la pluie va les laisser tranquille, dixit notre journaliste sur place Emilie Méchenin.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Les joueurs de l'ASSE arrivent sur la pelouse de Petit-Quevilly ©Cédric Lepoittevin, FTV

Et depuis Saint-Etienne, voilà l'analyse de Bastien Padaillé, venu le plus tôt possible en terrasse avec ses amis « La semaine passé pour le match à domicile on est arrivé 5 heures en avance au stade ». Ce soir, cet éminent supporter des Verts supportera aussi Dunkerque. Pour lui "le choix de la raison, c'est la victoire". Tout un programme.

durée de la vidéo : 00h00mn36s
Bastien Padaillé est venu le plus tôt possible en terrasse avec ses amis « La semaine passé pour le match à domicile on est arrivé 5 heures en avance au stade ». Ce soir, il supporte Dunkerque qui doit battre Angers pour permettre aux verts de monter (mais les Verts doivent aussi l'emporter) ©Emilie Méchenin, FTV

19h25 En direct d'un bar stéphanois. Pas encore la foule, mais tout est réservé.

Claire Exbrayat de la rédaction locale de France 3 Loire affiche les couleurs, alors que le bar où elle se trouve se remplit trèèèèès doucement. Pas d'inquiétude nous dit-elle, toutes les tables sont réservées.

durée de la vidéo : 00h01mn01s
Duplex depuis Saint-Etienne à 19h25 ©France Télévisions

A l'extérieur, la terrasse se remplissent peu à peu aussi ... Mathieu ( à gauche ) et Pierre (à droite) sont des vieux (enfin presque) fans.

Les deux amis sont arrivés au bar  ... 3 heures avant le match pour être bien placés. Matthieu Capelle est tombé fan de l’ASSE en 1997 « J’avais été ébloui par l’ambiance ». Pierre Delerce est lui arrivé il y a 7 ans à St Étienne « On m’a emmené il y a 5 ans à Geoffroy Guichard pour un derby perdu 5 à 0. Je ne sais pas comment ils m’ont séduit, mais depuis je n’ai plus décroché. »

18h45 Le point sur les enjeux du match avec notre envoyé spécial à Petit-Quevilly Cédric Lepoittevin

Près de 1000 Foréziens attendus, un match à guichet fermé et une combinaison un peu compliquée au cas où les Verts n'accèdent pas directement à la Ligue 1. Vous saurez tout ! 

durée de la vidéo : 00h01mn38s
plateau de Cédric Lepoittevin ©France Télévisions

Et pendant ce temps-là, les supporters stéphanois se rangent sous la bannière de Furiosa, le dernier opus de la saga Mad Max. La légende dit " Vengeance, vengeance, vengeance". Un avant goût du match ? Cédric nous précise que beaucoup de supporters sont venus du Nord, de l’Ouest, de la région parisienne et même ... de Nancy.

Et des supporters en vidéo, c'est pas mal non plus. Merci à notre Journaliste reporter d'images sur place Valentin Boulay.

durée de la vidéo : 00h00mn34s
Supporters verts à Petit Quevilly ©France Télévisions

18h20 le premier post X (anciennement Twitter) du club sur place ...

... qui confirme que le stade Robert Diochon, c'est pas le chaudron. Mais bon, qu'importe le flacon ...

17h30 les premiers supporters stéphanois arrivent au stade de Quevilly

Ils ne sont qu'une poignée mais ils sont là. Les premiers supporters stéphanois sont devant les grilles du stade Robert Diochon à Petit-Quevilly (Seine-Maritime). Le stade qui est en cours de réfection à une allure un peu triste. Mais pas de doute, les supporters verts vont égayer tout ça.

16h30 : le calme avant la tempête à la brasserie Geoffroy Guichard et au Ninkasi Saint-Etienne

La brasserie Geoffroy Guichard, située à Saint-Etienne ... dans le stade, a été réservé pour une soirée privée avec 260 invités. Alors, en fin d'après midi, l'équipe s'active pour mettre en place les tables, passer le dernier coup d'aspirateur, en cuisine les cuistots commencent à découper les ingrédients pour les pizzas, dont.... de la fourme de Montbrison. 

Marion Zielinski, serveuse de 18 ans, vient d'assembler 80 fanions verts, plus "flashy" que celui de St Etienne. Elle commente en riant : "celui qui a commandé est daltonien".

Pour cette Stéphanoise de naissance et supportrice du club, la soirée s'annonce animée mais elle ne regrette pas de travailler un jour de match. "L'ambiance va être incroyable, on travaille jusqu'à 3 heures du matin, mais je suis fan de mon club, de ma ville, donc ce n'est pas grave." 

Au Ninkasi Saint-Etienne, à deux pas du stade, même frénésie. Ca sent la fréquentation des grands soirs. Hugo Pontvianne, directeur adjoint nous explique qu'ils ont 200 couverts déjà réservés pour ce soir, et .... qu'il ne reste plus que quelques tables. Cerise sur la bière, ils ont lancé un jeu de pronostic pour faire gagner le t-shirt qui est derrière lui dans l'interview.

durée de la vidéo : 00h00mn18s
Au Ninkasi Saint-Etienne, à deux pas du stade, c'est la frénésie. Ca sent la fréquentation des grands soirs. Hugo Pontvianne, directeur adjoint nous explique qu'ils ont 200 couverts déjà réservés pour ce soir, et .... qu'il ne reste plus que quelques tables. Cerise sur la bière, ils ont lancé un jeu de pronostic pour faire gagner le t-shirt qui est derrière lui dans l'interview. ©Emilie Méchenin, FTV


L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité