Loire: l'homme disparu dans le Pilat a été retrouvé mort dans une cabane abandonnée

Après la disparition inquiétante d’un homme de 29 ans, mardi 2 juin, les gendarmes avaient lancé un appel à témoin.La  disparition avait été jugée "inquiétante", car il pouvait"attenter à sa vie". l'homme a été retrouvé mort dans une cabane, pas loin du domicile familial.

 

Une équipe cynophile "recherche de personne" est sur place ainsi que des unités de la compagnie de Saint-Étienne. (Illustration)
Une équipe cynophile "recherche de personne" est sur place ainsi que des unités de la compagnie de Saint-Étienne. (Illustration) © Guillaume BONNEFONT / MAXPPP
L’information aavit été donnée dans un avis de recherche sur la page Facebook de la Gendarmerie de la Loire. Depuis ce mardi 2 juin au matin, la brigade territoriale autonome de Pélussin (Loire) était activement à la recherche de Bruno Verchère, 29 ans.

L'homme a été retrouvé mort, dans le cadre des recherches, ce mercredi 3 juin en début d'après-midi, dans une cabane abandonnée, pas loin du domicile familial à Saint-Michel-sur-Rhône, une petite commune du Pilat.
 

Des analyses vont être pratiquées sur le corps du défunt pour connaître les causes exactes de sa mort. Mais le suicide est la thèse privilégiée par les gendarmes.
 

Une disparition jugée inquétante


Ses parents étaient sans nouvelle de lui, depuis qu’il avait quitté leur domicile de Saint-Michel-sur-Rhône (Loire) le mardi 2 juin au matin.
 
La disparition avait été qualifiée d’inquiétante, car le jeune homme pouvait "attenter à sa vie", selon les gendarmes de la Loire.

Les recherches ont mobilisé une trentaine de gendarmes, un hélicoptère, ainsi que deux maîtres-chiens. La disparition du jeune Bruno a suscité une grosse mobilisation de la population.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers police sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter