Saint-Etienne : une mission des Pompiers Humanitaires Français en route pour le Liban

Six bénévoles des Pompiers Humanitaires Français ont quitté Saint-Etienne pour le Liban, suite aux terribles explosions du lundi 3 août 2020 sur le port de Beyrouth. Cette mission d'urgence, à caractère essentiellement médical, a pour but d'aider à la prise en charge des blessés libanais.
L'équipe des Pompiers Humanitaires Français, en pleine préparation du matériel avant son départ de Saint-Etienne pour une mission d'urgence au Liban. Jeudi 5 août 2020.
L'équipe des Pompiers Humanitaires Français, en pleine préparation du matériel avant son départ de Saint-Etienne pour une mission d'urgence au Liban. Jeudi 5 août 2020. © PHF
L'équipe, composée de six pompiers humanitaires, a quitté Saint-Etienne en début d'après-midi, ce jeudi 6 août 2020. Direction l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry pour y prendre un vol à destination d'Istanbul, puis de Beyrouth. L'ONG des Pompiers Humanitaires Français a décidé de l'envoi de cette mission d'urgence, après réunion de sa cellule de crise la veille.

Une mission de 10 jours pour aider à la prise en charge des blessés après les explosions

"Un binôme médecin/infirmière, deux équipiers secouristes, un chef de mission et son adjoint" ont quitté la Loire pour Beyrouth. L'équipe est partie avec, essentiellement, du matériel médical. L'objectif de cette mission est en effet d'aider, sur place, à la prise en charge des blessés, victimes de la double explosion. "Nous avons travaillé en amont avec l'ambassade du Liban à Paris et avec le ministère de la Défense au Liban pour la mise en place de cette mission. L'équipe de bénévoles se mettra à la disposition des autorités locales, une fois arrivée à Beyrouth", explique le Cdt Jérôme Giron, président de PHF.

La capitale du Liban a été ravagée par une double explosion, mardi 4 juin 2020. Deux jours plus tard, le bilan provisoire s'établit à plus d'une centaine de morts et quelque 5.000 blessés. Les appels à l'aide internationale se sont multipliés.
 
   

Mission sur fonds propres avant d'obtenir des soutiens financiers

Compte-tenu de l'urgence, l'ONG des Pompiers Humanitaires Français "a choisi d'engager cette mission de 10 jours sur fonds propres, parce qu'il faut faire vite". Les appels aux dons et autres soutiens financiers viendront après, explique Jérôme Giron.
Le président de l'organisation espère pouvoir bénéficier d'une subvention de la Région dans le cadre de son fonds d'urgence. Une première enveloppe de 50.000 euros a été annoncée, mercredi 5 août 2020, par la collectivité régionale au profit des ONG d'Auvergne-Rhône-Alpes apportant leur aide au Liban.
 
La ville de Saint-Etienne a annoncé,  vendredi 7 août, allouer à cette mission humanitaire une aide financière de 20 000 euros qui sera votée lors du prochain conseil municipal.
En fonction des besoins, il n'est pas exclu qu'une deuxième équipe parte au Liban, à l'issue de cette première mission de 10 jours. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société humanitaire international monde pompiers