Saint-Etienne : la plateforme de Contact Tracing de la Loire tourne à plein régime

Avec la Métropole de Saint-Etienne placée en alerte maximale, la plateforme Contact Tracing de la Loire connaît une forte activité. Pour faire face, la CPAM de la Loire a renforcé ses effectifs. Les appels s'enchaînent pour identifier les cas contacts et freiner la propagation du virus.

Saint-Etienne : la plateforme de Contact Tracing de la Loire tourne a plein régime
Saint-Etienne : la plateforme de Contact Tracing de la Loire tourne a plein régime © France tv

Pour faire face à la recrudescence du nombre de cas positif à la Covid-19, la plateforme Contact Tracing de l'Assurance Maladie, dans la Loire, tourne à plein régime afin d'identifier les cas contacts. Les agents travaillent sept jours sur sept, et près de dix heures par jour. Les appels s'enchaînent... 

Cette plateforme ligérienne a été mise en place à la sortie du confinement, le 13 mai dernier. Elle comptait alors une dizaine d'agents. Aujourd'hui, ils sont 80 et une cinquantaine de CDD ont dû être appelés en renfort. On les appelle traceurs, enquêteurs ou encore conseillers mais la plupart sont infirmiers… Chaque département compte une plateforme similaire à celle de la Loire. Sur l'ensemble de la France, on dénombre 8000 agents sur l'activité Contact Tracing. 

Quid des informations recueillies par ces agents? Les données individuelles sont conservées par l'assurance maladie. Elles restent confidentielles sauf en présence d'un cluster ou d'un rassemblement collectif. "Dès lors qu'on a plus de trois personnes, on fait un signalement à l'ARS pour donner le contexte. L'ARS reprend l'enquête dès que l'on est sur quelque chose de collectif," explique Ingrid Cerda, directrice de la CPAM de la Loire. 

Dans la Loire, l'activité de la plateforme de contact tracing a connu une véritable accélération fin septembre. Une recrudescence en lien avec la circulation du virus. 
 

La stratégie de Contact Tracing évolue

Les personnes identifiées comme cas positifs ou cas contacts peuvent désormais recevoir un SMS envoyé par l'Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes. Cette démarche a été mise en œuvre à la demande du Ministère des solidarités et de la santé. Elle vise à sensibiliser les personnes concernées au respect des gestes barrières et à l’isolement.
 
 

Une situation alarmante dans la Loire 

Comme plusieurs dizaines d'autres départements en France, la mesure de couvre-feu sera instaurée dans la Loire à partir de ce week-end. Depuis plusieurs jours, le département enregistre le taux d'incidence le plus élevé du pays. Les derniers chiffres donnés ce vendredi matin 23 octobre par le directeur de l'ARS Auvergne Rhône-Alpes font état de 727 nouveaux cas pour 100 000 habitants contre 140, il y a un mois. La Métropole de Saint-Etienne culmine même à 846 nouveaux cas pour 100 000 habitants, contre 180 il y a un mois. Or le seuil d'alerte a été fixé à 250. Conséquence : les hôpitaux ligériens sont sous tension  et le taux d'occupation des lits est en progression constante. Ce vendredi 23 octobre, l'ARS indiquait que 462 patients Covid sont hospitalisés dans la Loire dont 59 en réanimation ou soins intensifs.   
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société