• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les trois hommes arrêtés à St Etienne suspectés de préparer un acte terroriste contre les gilets jaunes

Image d'illustration. Barrage de gilets jaunes / © Xavier Leoty/AFP
Image d'illustration. Barrage de gilets jaunes / © Xavier Leoty/AFP

Les trois hommes arrêtés le 13 novembre dans le cadre d'une opération anti-terroriste à St Etienne sont suspectés d'avoir voulu commettre, avec un quatrième,   un attentat le 17 novembre contre les gilets jaunes. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire.    

Par Philippe Bette

Les trois hommes arrêtés le 13 novembre dans un squat de la rue Neyron et dans le quartier des Ursules à St Etienne  préparaient un attentat anti-terroriste contre des gilets jaunes. C'est ce que révèle le journal Le Parisien à partir de sources proches de l'enquête. Avec un quatrième individu, également interpellé par la sous direction anti-terroriste, ils projetaient de frapper le 17 novembre. Mais les contours de cette opération restent encore imprécis. 

"Ca va saigner": C'est un tweet explicite adressé par l'un des djihadistes présumés à son amie et intercepté par les services de renseignement qui a précipité leur arrestation. Selon le Parisien, il s'agit de deux frères âgés de 23 et 35 ans et d'un troisième homme âgé de 52 ans. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire. 
 

Deux autres hommes, déjà incarcérés, seraient mis en cause dont le "mentor" du groupe, déjà mis en examen pour une autre affaire de terrorisme.  
   

    

        

Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus