Lyon : une 3e interpellation dans la Loire dans l'affaire du policier tué

L'hommage national rendu vendredi 17 janvier 2020 dans la cour de la préfecture du Rhône au policier Franck Labois, renversé volontairement par un fourgon à Bron / © FTV
L'hommage national rendu vendredi 17 janvier 2020 dans la cour de la préfecture du Rhône au policier Franck Labois, renversé volontairement par un fourgon à Bron / © FTV

Un 3e individu a été arrêté lundi soir 20 janvier près de Saint-Etienne (Loire), soupçonné d'être impliqué dans l'accident mortel qui a couté la vie à un policier de la sureté départementale du Rhône dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 à Bron. On ignore pour l'instant son degré d'implication.

Par Myriam Figureau

Le ministre de l'intérieur l'avait promis : "justice sera faite" avait dit Christophe Castaner au cours de l'hommage officiel rendu il y a quatre jours au policier Franck Labois.
Et la justice avance. Après la mise en examen pour homicide volontaire d'un homme qui a reconnu être le conducteur du fourgon, un 3e individu a été interpellé lundi soir à La Ricamarie, petite commune proche de Saint-Etienne par la police judiciaire. Il s'agit d'un jeune majeur, soupçonné d'avoir été lui aussi passager du véhicule mais dont on ignore pour l'instant l'implication. Il a été placé en garde à vue.

Par ailleurs les tags injurieux retrouvés sur un ancien centre commercial d'un quartier de Bron, ont été effacés dèslundi par les services de la mairie de Bron. Ces écrits tendant à justifier la mort du policier, ont été condamnés par le syndicat Alliance-Police Nationale qui les qualifie de "tag de la honte et de la haine anti-flic"

Sur le même sujet

Les + Lus