Lyon : une 3e interpellation dans la Loire dans l'affaire du policier tué

Un 3e individu a été arrêté lundi soir 20 janvier près de Saint-Etienne (Loire), soupçonné d'être impliqué dans l'accident mortel qui a couté la vie à un policier de la sureté départementale du Rhône dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 à Bron. On ignore pour l'instant son degré d'implication.

L'hommage national rendu vendredi 17 janvier 2020 dans la cour de la préfecture du Rhône au policier Franck Labois, renversé volontairement par un fourgon à Bron
L'hommage national rendu vendredi 17 janvier 2020 dans la cour de la préfecture du Rhône au policier Franck Labois, renversé volontairement par un fourgon à Bron © FTV
Le ministre de l'intérieur l'avait promis : "justice sera faite" avait dit Christophe Castaner au cours de l'hommage officiel rendu il y a quatre jours au policier Franck Labois.
Et la justice avance. Après la mise en examen pour homicide volontaire d'un homme qui a reconnu être le conducteur du fourgon, un 3e individu a été interpellé lundi soir à La Ricamarie, petite commune proche de Saint-Etienne par la police judiciaire. Il s'agit d'un jeune majeur, soupçonné d'avoir été lui aussi passager du véhicule mais dont on ignore pour l'instant l'implication. Il a été placé en garde à vue.

Par ailleurs les tags injurieux retrouvés sur un ancien centre commercial d'un quartier de Bron, ont été effacés dèslundi par les services de la mairie de Bron. Ces écrits tendant à justifier la mort du policier, ont été condamnés par le syndicat Alliance-Police Nationale qui les qualifie de "tag de la honte et de la haine anti-flic"
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société