• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Malaise à l'hôpital psychiatrique de Saint-Egrève (Isère)

Les personnels votent la grève / © France 3 Alpes
Les personnels votent la grève / © France 3 Alpes

La fermeture de lits à l'hôpital psychiatrique de Saint-Egrève agite les personnels depuis plusieurs mois. Ce vendredi 27 septembre, ils étaient 120 à participer à une assemblée générale. La grève illimitée a été votée à partir du 1er octobre.

Par Franck Grassaud

"Notre établissement vit des difficultés majeures et un profond malaise", explique Michel Soulié, représentant syndical, "imaginez, on est soumis à des menaces de fermetures de lits alors que le contexte est plutôt à la pénurie médicale!"  Pour les personnels présents à l'AG, les "politiques de santé sont exclusivement dictées par les finances au détriment des réelles nécessités de terrain." Cela fait des mois que médecins et paramédicaux tirent la sonnette d'alarme dans cet établissement. 

Il s'agit pour eux "d'une asphyxie planifiée du Service Public (...) Les tutelles maintiennent notre hôpital en-dessous des standards nationaux, et dans le même temps, permettent des ouvertures de lits dans le secteur privé avec des anciens médecins de l’hôpital séduits par des salaires plusieurs fois supérieurs."

Depuis 4 mois, avec la fermeture de 5 lits pour adolescents et de 8 lits en psychiatrie générale, l'inquiétude n'a cessé de grimper. Une réduction des capacités d'accueil jugée "préjudiciable pour les patients et leurs familles." La direction qui souhaite discuter avec les personnels, a réfusé de répondre à nos questions. 

Mobilisation à l'hôpital de Saint-Egrève
Intervenants : Francine Spitz, Médecin chef de pôle; Catherine Orjollet, Infirmière-cadre - déléguée CGT; Matthieu Duprez, Médecin hospitalier - CMP de Voiron

La réouverture des lits est donc jugée indispensable par les blouses blanches. Le préavis de grève illimité à partir du 1er octobre est déjà relayé par 4 syndicats médicaux. En attendant, un courrier a été envoyé au ministère de la Santé. 



Sur le même sujet

Le plus gros camion du monde

Les + Lus