Cet article date de plus de 5 ans

Matéo, 16 ans, atteint d'une leucémie, a besoin de vos dons pour payer le traitement de la dernière chance

Après une chimiothérapie, une radiothérapie et une greffe de moelle osseuse, la leucémie de Matéo a ressurgi, sous une forme encore plus agressive. Sa dernière chance: un traitement dispensé aux Etats-Unis. Sa famille lance un appel aux dons.
Mateo a réalisé un de ses rêves : nager avec les dauphins
Mateo a réalisé un de ses rêves : nager avec les dauphins © Famille Lepetit
172.000 euros, c'est le prix du seul traitement qui pourrait sauver Matéo, 16 ans, atteint d'une leucémie depuis deux ans. Pour les réunir, sa famille lance un appel aux dons.

La famille Lepetit pensait pourtant être tirée d'affaire... Matéo était enfin en rémission, après une chimiothérapie, radiothérapie et une greffe de moelle osseuse. "On a même fêté ça, se rappelle sa mère, Evelyne, et les médecins, confiants, pensaient qu'il pourrait retourner à l'école." 

Puis fin juillet, Mateo a commencé à se plaindre de douleurs au ventre. La maladie avait refait surface sous une forme très violente. "Des cellules ont muté et s'étaient dissimulées dans les os, donc étaient indetectables", explique Evelyne. C'est seulement après de nouveaux examens et une biopsie que les médecins découvrent que la leucémie n'avait pas été éradiquée. A ce stade, il n'existe pas de traitement en France. 

Récit Xavier Schmitt
durée de la vidéo: 01 min 50
Mobilisation pour Matéo

Un seul traitement peut guérir Matéo

Ses parents ne désespèrent pas d'en trouver un. Ils découvert l'existence d'un traitement aux Etats-Unis, dispensé dans une clinique à Seattle. Il existe depuis 2011, a déjà fait ses preuves et soigné 20 cas sur les 22 personnes traitées. Décision est prise de se lancer.

Samedi 5 décembre, les médecins du CHU de Grenoble ont confirmé, après des tests, que Mateo est bien éligible à ce traitement. Et c'est le seul moyen de le sauver. 

Seulement, il faut réunir 172.000 euros pour le payer le traitement. Montant qui doit aussi être versé en une seule fois. A la clinique de Seattle, les médecins leur affirment que "dès que la somme est réunie, la famille peut s'y rendre." Alors beaucoup se mobilisent. Matéo, d'abord, qui, dans la foulée, lance son propre blog, pour raconter son histoire et lancer un appel aux dons

"Matéo compte bien se battre"

La famille, bien sur, qui soutient Matéo, hospitalisé à domicile, mais aussi mobilise son entourage et organise la levée de fonds. Elle va créer une association pour être plus crédible auprès des donateurs. La mairie de Saint-Pierre-de-Chartreuse où réside la famille, ensuite, qui lance un appel auprès de ses élus. Les pompiers, qui reverseront la moitié des bénéfices de leur manifestation du samedi 12 décembre. Et de nombreux anonymes, qui ont permis de réunir 18.000 euros en quatre jours. Ce soutien, Evelyne n'en revient pas. "Tous ces donateurs ne nous connaissent pas et sont toutefois solidaires".

Il faut trouver cette somme le plus rapidement possible, car le temps qu'il reste à Matéo se "compte en semaines" estime sa maman. "Mais il compte bien se battre."
Pour faire un don
Via le compte Paypal de la famille ou bien par chèques (libellés à l'ordre de Lepetit Matéo) ou dépôt espèces : 

LEPETIT Matéo,
Mairie de Saint Pierre de Chartreuse
Place de la Mairie
38380 Saint Pierre de Chartreuse

Et envoyer un message de soutien à Matéo
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société santé