Cet article date de plus de 5 ans

Meeting en salle de Karlsruhe : Renaud Lavillenie s'impose avec un saut à 5,91m

Le recordman du monde de la perche (6,16 m) Renaud Lavillenie a repris le costume de patron en remportant samedi le concours en salle de Karlsruhe (Allemagne) avec un saut à 5,91 m avant d'échouer trois tentatives à 6,01 m.
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Renaud Lavillenie a effacé ses débuts 2016 ratés le 22 janvier à Rouen où, gêné par une douleur derrière le genou droit, il avait terminé 4e avec un piètre 5,71 m d'un concours remporté par l'Allemand Raphael Holzdeppe. Cette fois, l'Allemand a disparu à 5,70 m et Lavillenie a remporté son duel avec le Canadien Shawn Barber, entré dans le club fermé des 6 m le mois dernier, mais bloqué à 5,77 m samedi.

Pour sa 2e sortie, le Clermontois a répondu aux attentes de son entraîneur Philippe D'Encausse qui avait mis la barre à "au moins 5,90 m" lors de la première des quatre étapes du nouveau circuit mondial en salle. 

Il a toutefois du s'y reprendre à trois fois à chacune de ses barres: son entrée dans le concours à 5,70 m, puis 5,84 m et enfin les 5,91 m pour établir un record du meeting.

S'il a échoué trois fois à 6,01 m, Lavillenie remonte au 2e rang dans les performeurs de la saison, derrière le champion du monde canadien. Relancé, le Français poursuivra sa saison dans une semaine à Berlin, à moins d'un mois des Mondiaux en salle prévus à Portland, aux États-Unis.

Battu, Barber a retrouvé un peu le sourire, trois jours après un piètre 5,60 m à Düsseldorf où Holzdeppe avait enregistré un zéro pointé. 

Chez les dames, la puissante Néerlandaise Dafne Schippers a frappé d'entrée. La championne du monde du 200 m s'est offert la MPM de la saison dès son premier 60 m (7.07).

Le Cubain Alexis Copello a échoué à un centimètre de la barre des 17 m au triple saut pour s'installer au sommet de la hiérarchie cette saison.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
renaud lavillenie athlétisme sport