Météo : gare aux orages qui débarquent sur les Alpes en ce premier de jour de Juillet

Ne vous fiez pas au ciel radieux de ce premier matin de Juillet : les orages sont attendus dans l'après-midi avec des rafales de vent violent, de la grêle, des précipitations, sans oublier les éclairs ! Attention en montagne, si vous prévoyez une randonnée, soyez prudents...
Le ciel déchiré par des éclairs - Photo d'illustration
Le ciel déchiré par des éclairs - Photo d'illustration © Yann Gonon - FTV.
Il faut profiter de la belle matinée de ce premier juillet  car dès cet après-midi, le ciel se renfrogne. Météo France nous promet des violents orages sur toute la région Auvergne Rhône Alpes, particulièrement sur le nord des Alpes avec une alerte orange sur la Haute-Savoie, à partir de 14 heures jusqu'à 22 heures.
Serge Taboulot qui dirige le Centre Météo France à Saint-Martin d'Hères en Isère, estime que le plus fort de la perturbation se situera à partir de 17 heures jusqu'à la première partie de nuit. Si la Haute-Savoie est particulièrement concernée, il n'est pas exclu que l'Isère et la Savoie subissent aussi des dégâts. 

On attend de la grêle, les jardiniers  tremblent déjà pour leurs tomates en pleine croissance,
Serge Taboulot explique que "si la grêle est imprévisible, les métérologues peuvent graduer les risques liés à la puissance ascensionnelle des cellules orageuses. Ce n'est pas notre savoir-faire de prévoir où et quand la grêle tombera, en revanche à l'aide de surveillance radar, on peut suivre les noyaux greligènes une heure avant." Toujours selon ce spécialiste, pour se protéger des dégâts des grêlons, il n'y a guère que les filets de protection, le métérologue reste dubitatif quant aux instruments très onéreux qui tirent des cartouches dans les nuages.
Est ce que nous risquons de revivre les très violents orages de l'an dernier qui avaient causé tant de dégâts dans les vignes et les cultures et qui avaient été annoncés par Météo France ? "On n'est pas dans la même configuration" répond l'homme de la Météo, " l'an dernier, on avait pu observer une bande orageuse très nette avec des lignes de grain, des orages très organisés avec une trajectoire plus nette et donc...prévisible, ce qui n'est pas le cas en ce 1er Juillet 2020 où tout peut encore changer d'ici quelques heures." 

Au programme également, des rafales de vent à plus de 80 kilomètres par heure, des précipitations importantes et une forte activité électrique. Les premières salves ouvriront les hostilités du côté de Bordeaux et Toulouse pour venir ensuite de notre côté. Le mois de Juillet démarre donc en fanfare avec la perspective de températures estivales d'ici les prochains jours. Quant à dire si la France va rentrer en canicule, c'est encore un peu tôt pour l'affirmer. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo prévisions météo