Météo : le Rhône, la Drôme, l'Isère et l'Ardèche sont en alerte vigilance jaune canicule à partir de ce mercredi 16h

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fatima Bouyablane
Un soleil de plomb et des températures avoisinant les 37 degrés...Le Rhône, l'Isère, la Drôme et l'Ardèche sont classés en vigilance jaune canicule par Météo France
Un soleil de plomb et des températures avoisinant les 37 degrés...Le Rhône, l'Isère, la Drôme et l'Ardèche sont classés en vigilance jaune canicule par Météo France © France 3

Les températures vont grimper tout au long de la semaine et frôleront les 37 degrés. Météo France a placé plusieurs départements en vigilance jaune canicule ce mercredi 11 août. Le Rhône, la Drôme, l'Isère et l'Ardèche sont concernés.

Le soleil brille, le thermomètre monte et la chaleur s'accentue. Les températures frôleront les 37 degrés en cette fin de semaine.

Météo France a placé plusieurs départements en vigilance jaune canicule ce mercredi 11 août à partir de 16h : le Rhône, la Drôme, l'Isère et l'Ardèche.

Après des mois de juin et juillet en dessous des normales de saison et une pluviométrie plutôt exceptionnelle, la chaleur s'installe. A Lyon, Météo France avait même enregistré un record en terme de pluviométrie.

Mais le mercrure remonte et devrait légérement dépasser les 20 degrés le matin et devrait avoisiner les 37 degrés l'après-midi, cela sur trois jours, jeudi 12, vendredi 13 et samedi 15 août. 

Pour l'instant, même si les températures sont proches des seuils de canicule, l' alerte canicule n'est pas enclenchée. Seulement l'alerte vigilance jaune fortes chaleurs.

Pollution de l'air dans le Rhône et la métropole de Lyon

Un épisode de pollution à l'ozone est en cours, ce mercredi 11 août, dans le Rhône et le Métropole de Lyon annonce la préfecture du Rhône. Le niveau information-recommandation a été activé. 

Les personnes vulnérables sont invitées à limiter leurs déplacements. Les déplacements à vélo, en transports en commun (des tarifs plus attractifs seront appliqués) ou encore en co-voiturage sont à privilégier. 
Il est demandé aux automobilistes d'abaisser leur vitesse de 20 km/h lorsqu'elle est limitée à 90 km/h, et de 10 km/h lorsque celle-ci est limitée à 80 km/h.

Enfin, la préfecture demande aux collectivités territoriales de rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.