Météo : préparez-vous à des températures caniculaires en Auvergne-Rhône-Alpes

Les températures en Auvergne s'approchent dangereusement des seuils de canicule, pensez à prendre vos précautions si vous sorte en après-midi : eau, chapeau, crème solaire, etc / © K. Tir / France 3 Auvergne
Les températures en Auvergne s'approchent dangereusement des seuils de canicule, pensez à prendre vos précautions si vous sorte en après-midi : eau, chapeau, crème solaire, etc / © K. Tir / France 3 Auvergne

Les températures augmentent progressivement sur l'Auvergne-Rhône-Alpes, et risquent de se rapprocher des seuils de canicules vers le vendredi 27 juillet. Puy-de-Dôme, Isère, Drôme, Loire ... aucun département ne devrait échapper à ces fortes chaleurs.

Par Arthur Carpentier

Préparez-vous à avoir chaud … Un anticyclone en provenance des Açores va plonger l'Auvergne-Rhône-Alpes dans une véritable fournaise. Mardi 24 juillet, dans les départements auvergnats, le mercure va monter, sans atteindre des températures extravagantes. Localement, les températures ressenties dépasseront la barre des 30°, comme à Clermont-Ferrand, Dompierre-sur-Besbre dans l'Allier ou Maurs dans le Cantal. En Rhône-Alpes par contre, certains départements vont commencer à suer ... 35° ressentis sont attendus à Valence, dans la Drôme, et jusqu'à 39° à Lyon !

"À partir de mercredi 25 juillet, et surtout vendredi, un pic de très forte chaleur pourrait faire grimper les thermomètres", prévient la chaîne météo. Ce sont des valeurs caniculaires qui devraient accabler l'ensemble de la région en fin de semaine. Vendredi 27 juillet, côté Rhône-Alpes, la situation n'aura pas beaucoup changé, puisque les stations météo prévoient 35° ressentis à Saint-Étienne, dans la Loire ou 38 à Montélimar. Côté Auvergnat, les valeurs pourraient grimper à 34° à Montluçon, 35 à Aurillac et même 36 à Clermont-Ferrand. 
 

Comme chaque été, le niveau 1 d'alerte canicule est actuellement enclenché pour surveiller les températures. Mais si la tendance se confirme, le niveau 2 pourrait être activé localement, la veille pour le lendemain. Cela entraînerait une vigilance accrue notamment dans les maisons de retraite et de santé.

Le weekend du 28 et 29 juillet, la chaleur pourrait entraîner un climat orageux. Nuages et pluies seront alors au rendez-vous, et participeront à une chute des températures, qui reviendraient alors à des normales de saison.

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus