METEO. Saints de glace : va-t-il geler en Auvergne ?

Les 11, 12 et 13 mai sont les Saints de glace. Comme leur nom l’indique, les températures baissent pendant cette période. Le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Allier, et la Haute-Loire, ne devraient pas déroger à ces vieilles traditions. / © Aurelien Morissard / MaxPPP
Les 11, 12 et 13 mai sont les Saints de glace. Comme leur nom l’indique, les températures baissent pendant cette période. Le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Allier, et la Haute-Loire, ne devraient pas déroger à ces vieilles traditions. / © Aurelien Morissard / MaxPPP

Les 11, 12 et 13 mai nous "fêterons" les Saints de glace. Comme leur nom l’indique, les températures baissent souvent pendant cette période. Le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Allier, et la Haute-Loire, ne devraient pas déroger à ces vieilles traditions.
 

Par Aurélie Albert

« Les Saints Servais, Pancrace et Mamert : à eux trois, un petit hiver ». Voilà un dicton qu’il ne faudra pas oublier les 11, 12 et 13 mai. 

Une période qui peut amener du gel, avec le phénomène de la Lune rousse. Cette année, c’est Saint-Servais qui va nous apporter une mauvaise météo. 
En Auvergne, selon Météo France, des gelées sont prévues lundi 13 mai le matin. Les températures seront proches de zéro malgré un ciel dégagé sur le Puy-de-Dôme, le Cantal, l’Allier, et la Haute-Loire. 

Samedi 11 mai, Saint-Mamert nous apportera un temps perturbé et couvert, mais aucune gelée n’est attendue. On attend une température minimale de 9°C à Vichy comme à Aurillac, 11°C à Clermont et 7 au Puy-Loudes, légèrement au-dessus des valeurs de saison. Les maximales sont 15°C à Aurillac et au Puy  et de 17°C à Vichy et à Clermont, un peu en-dessous de la moyenne.
Et pour la journée du dimanche 12 mai, Saint-Pancrace sera plus clément avec nous et les températures devraient s’améliorer. Les températures s'échelonnent à Vichy de 5 à 17 degrés, à Aurillac de 5 à 16 degrés, à Clermont de 6 à 17 dégrés  et au Puy-Loudes de 3 à 13 degrés; ces températures se situent en dessous des normales pour les minimales et dans la norme pour les maximales, hormis pour le Puy qui reste plutôt bas.
 

Des gelées jusqu’au 25 mai ? 

« Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée » : malheureusement, ce dicton-là ne va pas se vérifier. Mardi 14 mai, Saint Boniface nous apportera des gelées matinales, même si les températures commenceront à remonter et avoisineront les cinq degrés à Aurillac, dans le Cantal, et six degrés à Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme. 

Même si cette année, la météo n'a pas attendu les Saints de glace pour nous amener du froid selon Météo France. Cela fait depuis 1979 que les températures matinales n'ont pas été aussi froides au mois de mai.  
La dernière valeur négative enregistrée pour un mois de mai à Aurillac a été relevée le 11 mai 1985 avec -2.3°C à Aurillac.
 
 

Les Saints de glace, traditionnellement, est une période redoutée pour ses gelées tardives. Une fois ce cap passé, selon les croyances populaires, le gel n’est plus à craindre. Les jardiniers doivent donc être vigilants : la période des Saints de glace est une épée de Damoclès pointée au-dessus des cultures. C’est dès le Moyen-âge que les premières constatations ont été relevées en Europe. Malgré les bénédictions des cultures et des vignes, rien n’y faisait, le froid faisait des ravages. 

Il faudra donc attendre une météo plus clémente pour la mise en terre des nouveaux plants et reprendre les outils de jardinage. Mais attention « Mamert, Pancrace, Boniface sont les trois saints de glace, mais saint Urbain les tient tous dans sa main » : les risques de gelées peuvent durer jusqu’au 25 mai (jour de la Saint-Urbain). 

 

Sur le même sujet

Les + Lus