Cet article date de plus de 4 ans

Michel Sapin apporte son soutien aux ex-salariés d’Ecopla

Le ministre de l’économie et des finances, Michel Sapin, a apporté son soutien aux ex-salariés d’Ecopla et à leur projet de Scop dans une lettre adressée au procureur de la République de Paris.
Michel Sapin à Paris le 30 septembre 2016
Michel Sapin à Paris le 30 septembre 2016 © JACQUES DEMARTHON / AFP
Les soutiens s’accumulent pour les anciens salariés d’Ecopla. Après Cecile Duflot, le 3 octobre, Emmanuel Macron le 30 septembre ou Benoît Hamon, le 29, qui s’étaient tous rendus dans les locaux de l’entreprise à Saint-Vincent-de-Mercuze, c’est Michel Sapin, ministre de l’économie et des finances qui a soutenu le projet de Scop dans une lettre envoyée au procureur de la République.

"La réussite de ce projet aurait des conséquences positives en termes économiques et d’emplois, permettrait de maintenir un outil et des compétences en Isère et contribuerait à sécuriser la filière aluminium sur notre territoire national", écrit-il. 

Le but des ex-salariés d'Ecopla est d'obtenir le plus de soutien possible des hommes et femmes politiques nationaux avant l'audience en cours d'appel, à Grenoble, du 5 octobre. À l'issue du jugement, ils sauront s'ils peuvent monter leur Scop ou non
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi