Après Benoît Hamon et Emmanuel Macron, Cécile Duflot au chevet d'Ecopla en Isère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Aubert
© Marie Michelier

Les mauvaise langues diront que ces visites ont tout de la visée électoraliste... Après Benoît Hamon et Emmanuel Macron, c'est au tour de Cécile Duflot candidate à la primaire EELV, de se rendre au chevet des ex-salariés d'Ecopla. 

Elle avait annoncé sa venue avant qu'Emmanuel Macron ne la coiffe au poteau. Cécile Duflot, candidate à la primaire EELV, se rendra ce lundi 3 octobre à l'usine d'Ecopla à Saint-Vincent-de-Mercuze. 

Pendant ce temps, une partie des ex Ecopla sera à Bercy, à Paris. Vers 15 heures, ils tiendront une conférence de presse devant le ministère pour rendre compte de leur "tournée des QG". En effet, les anciens salariés ont rendu visite à Bruno Lemaire, à Jean-Luc Mélanchon, à Benoît Hamon, à Alain Juppé, à Cécile Duflot, à Nicolas Sarkozy, à Arnaud Montebourg, mais aussi au siège du PS, de Les Républicains, du Médef, de la CFDT, à Bercy, et pour finir à l’Élysée...

Les salariés présenteront leur "palmarès" comme ils l'appellent, mettant les candidats au banc d'essai. 

C'est au cours de ces entrevues parisiennes que plusieurs de ces politiques comme Emmanuel Macron et Cécile Duflot s'étaient engagés à venir sur le site à Saint-Laurent-de-Mercuze en Isère. 

L'ancienne ministre du logement, candidate à la primaire de EELV, sera dans la région pour deux jours. A Grenoble pour une réunion publique tout d'abord, puis chez Ecopla à 15h30. En fin de journée demain elle se rendra à Lyon pour une réunion publique à la salle Le Ninkasi (Gerland).

Ecopla, une étape de campagne?


Jeudi 29 septembre Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche,... Vendredi 30 septembre Emmanuel Macron, pas encore désigné mais fortement pressenti comme candidat à la Présidentielle... La succession des deux visites avait déjà de quoi étonner. 

D'autant que l'ancien ministre de l'Economie avait été interpellé par les ex Ecopla à Paris il y a quelques semaines, un échange plutôt tendu. Il faut dire qu'Emmanuel Macron ne s'était jamais rendu sur le site, malgré la demande des salariés à l'époque. L'ex ministre de François Hollande avait finalement exprimé des regrets et fait son mea culpa. 

Une semaine bien chargée


durée de la vidéo: 01 min 56
Dernière ligne droite pour les salariés d'Ecopla ©France 3 Alpes


A leur retour de Paris, les ex Ecopla se rendront à Science Po Grenoble le mardi 4 octobre à 17h15. L'association "Contre Courant" y organise une conférence en coopération avec le journal satirique Fakir. François Ruffin le créateur de Fakir et réalisateur du célèbre "Merci patron" soutient le dossier Ecopla. 

L’évènement est ouvert à tous et se déroulera en amphi A. L’entrée est gratuite. 

Le mercredi 5 octobre, l'affaire Ecopla sera rejugée en appel au Tribunal de Commerce de Grenoble. 




Ecopla, une entreprise locale dans la tourmente
Ecopla est le dernier producteur français de barquettes en aluminium destinés à l’alimentaire. Ses salariés avaient déposé un dossier pour reprendre leur usine en SCOP. 

Cependant, la reprise de l’entreprise n’est pas accordée à la coopérative ouvrière organisée par plusieurs employés de la firme, mais par un concurrent italien, Cuki Cofresco. L’objectif de ce dernier étant d’éliminer sa concu

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.