• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Molécule antidouleur: Des chercheurs de Grenoble découvrent que l'homme copie la nature sans le savoir

Le pêcher africain / © cc-by-sa 3.0
Le pêcher africain / © cc-by-sa 3.0

Et si l'homme, pour se soigner, inventait des molécules déjà présentes dans la nature! C'est le cas avec le tramadol, une molécule antidouleur de synthèse que l'on trouve déjà dans le pêcher africain. Des chercheurs grenoblois ont fait cette découverte. Interview

Par France 3 Alpes

C'est l'équipe de Michel De Waard, directeur de recherche à l'Inserm, au sein de l'Institut des neurosciences de Grenoble ainsi que celle d'Ahcène Boumendjel, chimiste et professeur à la faculté de pharmacie, qui ont fait la trouvaille à l'occasion d'un échange avec des chercheurs camerounais.
Ahcène Boumendjel, chimiste et professeur à la faculté de pharmacie
Sur les conseils de leurs confrères, ils se sont intéressés au "Nauclea latifolia" aussi baptisé pêcher africain. En médecine traditionnelle, notamment au Cameroun, cette plante est utilisée dans le traitement de différentes pathologies comme l'épilepsie, la fièvre, le paludisme et la douleur.

Afin de mieux comprendre la nature des substances actives contenues dans cet arbuste, les chercheurs se sont lancés dans une analyse approfondie du végétale et ont réussi à isoler le composant antidouleur qui fait la réputation de la plante en Afrique. Des extraits d'écorces de racines ont suffi à identifier une molécule qui, curieusement, existe depuis les années 70 dans le commerce sous une forme synthétique: le tramadol

DMCloud:130663
Molécule antidouleur
Intervenants : Ahcène Boumendjel, Chercheur en pharmacochimie UJF/CNRS; Romain Haudecoeur, Chercheur en chimie UJF/CNRS

D'après les chercheurs, c'est la première fois qu'un médicament de synthèse issu de l'industrie pharmaceutique est découvert à forte concentration dans une source naturelle.




Sur le même sujet

brumisateurs

Les + Lus