Mort de Fabrice Marchiol: la campagne électorale de la droite suspendue sur Matheysine et Trièves jusqu'aux obsèques

Sa disparition a beaucoup ému, laissant le plateau matheysin sous le coup d'une grande tristesse. Jeudi dernier, Fabrice Marchiol, le très populaire maire de la Mure, est décédé. Il sera inhumé le jeudi 12 mars. La campagne électorale de la droite dans le canton est suspendue jusque-là. 

Par France 3 Alpes

Fabrice Marchiol était candidat suppléant sur le canton de Matheysine-Trièves pour les élections départementales des 22 et 29 mars. Il secondait Fabien Mulyk pour l'Union de la droite.

Dans ce nouveau canton, la droite présentait le binôme Frédérique Puissat et Fabien Mulyk et donc Fabrice Marchiol et Marie-Claire Terrier comme suppléants.

Alors que la campagne débute officiellement ce lundi 9 mars, la conseillère générale Frédérique Puissat a envoyé un communiqué à la presse, indiquant que tout était suspendu jusqu'aux obsèques de Fabrice Marchiol le jeudi 12 mars. 

"La douleur qui nous habite depuis la tragique disparition de notre ami, nous a conduit à mettre totalement en suspend notre campagne électorale pour des raisons que chacun comprendra" écrivent les candidats dans le communiqué (...) "Les réunions publiques et rencontres programmées au calendrier des prochains jours sont donc annulées.

Pour nous, l’heure est naturellement au deuil et au recueillement, mais aussi à la réflexion quant à la suite de notre démarche de candidature. De nouvelles informations seront prochainement communiquées par voie de presse".

La loi n'oblige pas à trouver un nouveau remplaçant en pareil cas, même si cela est possible. Fabien Mulyk avait déjà précisé il y a deux jours que "continuer à trois était l'option du coeur".  



A lire aussi

Sur le même sujet

Thiers ( Puy-de-Dôme) : achetez une charcuterie centenaire ... pour 1€ !

Les + Lus