Orages : la foudre déclenche un incendie en Haute-Savoie, rafales de vent à Grenoble... Le point sur les dégâts

D'importants orages ont frappé les départements des Alpes dans la nuit de mardi à mercredi. Photo d'illustration. / © Pixabay
D'importants orages ont frappé les départements des Alpes dans la nuit de mardi à mercredi. Photo d'illustration. / © Pixabay

Les orages ont frappé les départements des Alpes dans la nuit de mardi à mercredi, mobilisant les secours principalement en Isère où le phénomène a été le plus violent. Rafales de vent, forte activité électrique, impact de foudre en Haute-Savoie... Le point sur les dégâts après cet épisode orageux.

Par M.D.

Malgré l'absence de dégâts majeurs, la nuit n'a pas été de tout repos pour les secours qui ont enchaîné les interventions suite aux violents orages survenus dans la nuit de mardi à mercredi 2 octobre. Un incendie s'est notamment déclenché dans une maison individuelle à Veyrier-du-Lac (Haute-Savoie) suite à un impact de foudre autour de 20 heures mardi soir.

Aucun des habitants n'a été blessé ni relogé suite au sinistre, mais les pompiers ont lutté de longues heures contre ce feu de toiture. En Haute-Savoie, c'est l'une des seules interventions liées aux orages réalisées par les secours, le phénomène s'étant montré moins violent que prévu.

 


En Savoie, les pompiers ont été appelés une centaine de fois pour des interventions mineures. A noter toutefois que la toiture d'une maison a été arrachée par le vent à La Léchère et une cheminée est tombée d'un immeuble de quatre étages à Moûtiers. Dans la région Rhône-Alpes, la foudre s'est abattue une quinzaine de fois dans la nuit.
 


 

Activité soutenue en Isère


C'est en Isère que le phénomène a été le plus violent, accompagné d'une importante activité électrique et de très fortes bourrasques de vent allant jusqu'à 90 km/h à Grenoble. En tout, 84 interventions liées aux orages ont été effectuées par les pompiers, majoritairement pour du bâchage de toiture et de la sécurisation d'équipements.

Dans la capitale des Alpes, plusieurs habitants ont signalé des baisses de tension du réseau électrique liées aux intempéries. Le réseau GEG affirme que les intempéries ont "pu localement occasionner des micro-coupures" sans causer "d'incident sur les réseaux". La situation va progressivement revenir à la normale ce mercredi.
 


Le ciel restera couvert en début de journée avec des averses soutenues sur les départements des Alpes, indique Météo-France. Quelques flocons font leur apparition dès 2.300 mètres sur ces massifs. Et dans l'après-midi, les ondées faibliront pour laisser place à quelques éclaircies, même si les nuages resteront nombreux. Des rafales persisteront en basse vallée du Rhône, atteignant parfois 80 à 90 km/h.

 

Sur le même sujet

Christophe Baud, cordonnier à Aix-lès-Bains

Les + Lus