La parole est aux français : quelles chances dans la course pour l'Elysée ?

Publié le Mis à jour le

Le CEVIPOF, l'institut de sondage de "Sciences-po" et France 3 vous proposent dès maintenant une enquête d'opinion sur les chances respectives des candidats dans la course à la présidentielle à 4 mois du scrutin. F. Fillon et M. Le Pen arrivent en tête des intentions de vote du 1er tour.           

Le CEVIPOF, SciencesPo  et France 3 vont vous permettre tout au long de l'année prochaine de suivre l'évolution de l'opinion publique avant les élections présidentielles et législatives.



Mais dès aujourd'hui, nous vous proposons une première photographie des intentions de vote des français selon plusieurs hypothèses soumises à un panel représentatif de 18 013 personnes agées de 18 ans et plus, dont 12 724 déjà certaines d'aller voter à l'élection présidentielle... 1498 citoyens résidant en Rhône-Alpes ont répondu au sondage.

 

Cet échantillon a été consulté du 2 au 7 décembre 2016 par internet selon la méthode des quotas (sexe,age,profession, categorie d'agglomeration). 



Les Francais sont d'abord invités à donner une note de 0 à 10 aux principales personnalités politiques  :   

La course à l'Elysée:



4 hypothèses sont envisagées, incluant ou non la candidature de François Bayrou, toujours en suspens.

Dans tous les cas de figure, le candidat des Républicains, François Fillon arrive en tête des intentions de vote au premier tour devant Marine Le Pen.

Emmanuel Macron réalise une belle percée, devançant chaque fois Manuel Valls tandis que Jean-Luc Mélenchon se maintient toujours à un niveau très haut entre 13 et 14% .      

  

Question : si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel est le candidat pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez, si vous aviez le choix entre les candidats suivants ?   





Hypothèse 1 : Manuel Valls est le candidat du PS et François Bayrou est candidat



 

Hypothèse 2 : Manuel Valls est le candidat du PS et François Bayrou n'est pas candidat





 

Hypothèse 3 : Arnaud Montebourg est le candidat du PS et François Bayrou est candidat







Hypothèse 4 : Arnaud Montebourg est le candidat du PS et François Bayrou n'est pas candidat

 

L'analyse régionale : Marine Le Pen en tête , Bayrou et Macron plébiscités 

  

Comparés à l’échelon national
, les 1498 répondants de la région Auvergne-Rhône-Alpes envisagent plus de voter pour Marine Le Pen quel que soit le scénario envisagé (Présence ou absence de François Bayrou, candidature d’Arnaud Montebourg ou de Manuel Valls), par exemple, avec le scénario 3, elle obtient 22,5% nationalement mais 23,2% régionalement.



A l’inverse, François Fillon obtient de plus faibles scores en Auvergne-Rhône-Alpes qu’au niveau national, quel que soit le scénario envisagé.

Par ce même scénario 3, il recueille 24,1% des intentions de vote nationalement mais 21,7% régionalement

François Bayrou et Emmanuel Macron sont plus appréciés en Auvergne-Rhône-Alpes qu’à l’échelle nationale.

C’est ce dernier qui, à gauche, bénéficie de scores supérieurs régionalement par rapport au niveau national.

Dans le scénario 4 (absence d’Arnaud Montebourg et François Bayrou), il obtient 14,6% dans cette région contre 13,7% nationalement. 

Il en va de même dans le scénario 6 (absence de Manuels Valls et de François Bayrou), 17,1% contre 16,4%.

Notons que dans le scénario 3, Emmanuel Macron est talonné par Jean-Luc Mélenchon.

Au final, Auvergne-Rhône-Alpes se caractérise par le fait qu’elle donne Marine Le Pen en tête des intentions de vote quel que soit le scénario envisagé, à la différence du niveau national.

 





L'enquête porte également sur le moral des francais et leur priorité dans l'avenir... 

 

Economie

Question : pensez vous qu'il faut accorder la priorité dans l'avenir à la compétitivité ou aux salaires ? 

 



Economie : les priorités budgétaires

Question:Parmi les 3 opinions suivantes, de laquelle vous sentez vous le plus proche?Et en second?

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité